Inflation du prix des matières premières : «Il y a une très forte demande et l’offre ne s’est pas réadaptée aussi vite que prévu»

Par , publié le .

Actualité

Nous l’avions cru disparu mais elle fait actuellement un retour un peu ‘inquiétant’. L’inflation est là  mais le ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, se veut rassurant.

Si les dirigeants de la Banque centrale européenne (BCE) se préparent à  ce que l’inflation dans la zone euro dépasse leurs prévisions, Franck Riester ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, estime pour sa part que la crise va durer vraisemblablement encore plusieurs mois.

Sur l’antenne de franceinfo, Franck Riester a confié : «Oui, l’inflation va durer encore plusieurs mois pour plusieurs raisons ; d’abord parce qu’il y a une croissance économique et il faut s’en réjouir partout dans le monde et notamment en Europe et en France grâce notamment aux mesures qui ont été prises pendant la crise pour protéger notre outil économique, protéger les salaires, protéger les employés qui travaillent dans les entreprises et donc on repart vite et fort avec des prévisions de croissances de plus de 6% en France en 2021«, développe le ministre.

Cette reprise »˜mondiale’ a crée des tensions d’approvisionnement sur les matières premières comme l’explique Franck Riester : «Actuellement, il y a des tensions d’approvisionnement sur les matières premières (une demande très forte), sur l’hydrocarbure qui n’ont pas forcément anticipé cette reprise aussi rapide«. Il faudra donc être patient car cette crise va durer vraisemblablement plusieurs mois.

Pour ce qui est du gaz et de l’électricité et face à  l’inquiétude qui monte face à  la flambée incontrôlée des prix, Frank Riester poursuit : «Nous devons avoir une discussion avec nos partenaires pour veiller à  ce que le prix des matières premières d’hydrocarbures soit à  un niveau raisonnable car cela risque d’impacter la crise«.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)