INSECURITE DANS LA BANLIEUE : Aly Ngouille Ndiaye annonce le renforcement du dispositif

Le ministre de l'Intérieur veut renforcer le dispositif sécuritaire dans la banlieue, face la recrudescence de la violence dans ces quartiers. Il a présidé, hier, une conférence régionale d'échange d'expériences et de bonnes pratiques de sécurité de proximité en Afrique de l'Ouest.

Les dispositifs sécuritaires seront renforcés dans la banlieue dakaroise, pour mieux faire face au banditisme qui continue de faire des victimes dans certains quartiers. L'annonce a été faite, hier, par le ministre de l'Intérieur. Aly Ngouille Ndiaye s'exprimait en marge d'une conférence régionale de deux jours (du 20 au 22 novembre) organisée par l'Agence de sécurité de proximité (Asp) en collaboration avec la Cedeao et la fondation Konrad Adenauer sur le thème: "Echange d'expériences et de bonnes pratiques de sécurité de proximité''.

"La délinquance, qu'elle soit petite ou grande, violente ou extrémiste, doit être combattue. Notre rôle est de mettre des stratégies la base pour bâtir retrouver la tranquillité et la sécurité des territoires. La clé de la réussite en matière de sécurité passe nécessairement par la collaboration entre acteurs policiers et non policiers, en raison de la complexité et de la prolifération insidieuse des phénomènes de l'insécurité'', a déclaré Aly Ngouille Ndiaye qui a appelé, cette occasion, les populations collaborer avec les forces de l'ordre pour mieux sécuriser les quartiers.

Cependant, concernant certains cas de meurtre notés dans la banlieue, le ministre indique que l'Etat ne peut pas mettre les agents de sécurité jusqu' l'intérieur des maisons. Et a annoncé, dans la même foulée, l'évaluation, en 2020, des activités de l'Agence de sécurité de proximité et des dispositifs sécuritaires déployés dans la banlieue.

En attendant, le bilan de l'Asp, créée en 2013 autour du binôme sécurité-emploi, semble positif, puisque l'agence est présentée comme un modèle innovant de sécurité de proximité dans l'espace Cedeao et a été choisie par servir d'exemple aux pays membres de l'organisation sous-régionale plus la Mauritanie et le Tchad.

A cet effet, l'Asp, accompagnée par la fondation Konrad Adenauer, a invité les pays de la Cedeao, plus les deux pays cités, pour partager ses expériences en matière de sécurité de proximité. Durant deux jours, des experts venus de ces différents pays vont échanger sur les bonnes pratiques en matière de sécurité de proximité, en prenant l'exemple du modèle.

L'Asp donnée en exemple en matière de sécurité de proximité réussie

"La politique de sécurité requiert, de nos jours, une collaboration accrue entre les acteurs et une excellente participation des jeunes. C'est pourquoi il est important d'adopter des stratégies de prévention et d'anticipation, face aux fléaux que nous connaissons. Pour ce faire, nos Etats doivent initiés des politiques sécuritaires plus inclusives afin de renforcer les capacités identifier et résoudre les défis sécuritaires auxquels ils font face. Cette conférence doit permettre d'échanger sur les stratégies mises en oeuvre par chacun des Etats pour régler la question de la sécurité de proximité. Les leçons apprises des expériences nationales permettront de renforcer le dispositif mis en place, le cas échéant, éviter les erreurs commises ailleurs'', a déclaré Aly Ngouille Ndiaye.

Soulignant l'importance de la coopération entre les Etats dans le domaine sécuritaire, le ministre a ajouté: "Nous ne pouvons pas réussir notre sécurité en nous isolant. Nous sommes obligés de travailler avec tous les pays, parce que, naturellement, pour venir au Sénégal, il faut passer par certains Etats. Il faut qu'il y ait une coopération entre ces pays, notamment ceux de la Cedeao, pour lutter efficacement contre l'insécurité.''

Le directeur de l'agence a abondé dans le même sens, en insistant sur l'importance du partage d'expériences avec les autres pays membres de l'espace Cedeao et la Mauritanie et le Tchad qui ont participé la rencontre pour s'inspirer du modèle sénégalais. "Cette rencontre est une occasion pour exposer le modèle sénégalais qui est innovant en matière de sécurité de proximité. Nous allons également écouter les propositions des pays participants et partager l'expérience des Asp qui est un modèle qui concilie deux concepts, savoir l'employabilité des jeunes et le renforcement des dispositifs sécuritaires'', souligne Birame Faye, le directeur de l'Asp.

ABBA BA

Nous vous recommandons

Actualité

Sonko est Niamey...

Seneweb

Actualité

La réaction de Rueug Reug après sa belle victoire sur boukichou

Seneweb