Iran Ndao sur l'affaire Aliou Sall:« Quand on jure la main sur le Coran, on doit dire la vérité »

Iran Ndao sur l'affaire Aliou Sall:« Quand on jure la main sur le Coran, on doit dire la vérité »

Leral Il y'a 3 semaines  Source
Après avoir annoncé qu'il démissionnait de la Caisse des Dépôts et Consignations, Aliou Sall s'est montré un plus tard hier dans une vidéo, la main sur le Coran. Il y a juré n'avoir jamais n'avoir reçu de pots-de-vin dans l'affaire des contrats pétroliers du Sénégal. Interrogé par « l'Observateur », Oustaz Iran Ndao explique l'essence de jurer sur le livre Saint.

« Le Prophète Mouhammed ( PSL) a dit : « Si vous jurez, jurez sur Dieu ». Il y a deux façons de jurer : jurer au Nom de Dieu. Ou jurer sur le Prophète (PSL) ou sur les saints hommes. Toujours est-il qu'en jurant sur Dieu ou sur Ses Attributs, sans pour autant honorer ses promesses, la personne a l'obligation de se rattraper de trois manières. Parce que jurer au Nom de Dieu, a des exigences. Soit, il jeûne trois jours consécutifs. Soit il donne de l'aumône à 10 pauvres gens, en raison de 2 kg et demi de riz par personne. Soit enfin, il élargit un esclave.

Il est possible aussi de jurer, en utilisant la formule « Inchallah » (s'il plaît à Dieu), sans pouvoir également honorer ses promesses, malgré la ferme volonté de l'accomplir. Pour de cas précis, la personne concernée ne commet aucun péché. Parce qu'il prononce la formule « Inchallah » et qu'il a eu un empêchement, à la dernière minute. Maintenant, si la personne jure au nom des Prophètes ou de tout autre saint homme, et qu'il n'honore pas point sa promesse, il commet un péché équivalent au péché du mensonge.

Jurer au Nom du Coran équivaut à jurer au Nom de Dieu. Parce que le Coran est la parole de Dieu. C'est pourquoi quand on jure la main sur le Coran, on doit dire la vérité. Cependant, il est dangereux pour une personne de jurer au Nom du Coran ou de Dieu, sans conviction. Le Livre saint n'est pas un jeu, on ne doit pas jouer avec. Une personne doit avoir un comportement tel qu'il n'aura pas besoin de jurer, il suffit de dire telle ou telle chose pour que les gens croient en sa parole. Au Sénégal, les gens aiment jurer. Dieu a dit dans le Coran, que certaines personnes jurent sans conviction, dans le seul but de tromper la vigilance et bouffer l'argent des gens
».

Nous vous recommandons

Actualité

Affaire Guy Marius Sagna : Me Aly Kane rejoint le collectif

Seneweb

Actualité

Boulangerie : La grève du pain différée

Seneweb