Isère : incarcéré, il est soupçonné d’avoir dirigé un trafic de drogue depuis sa prison

Par , publié le .

Actualité

Un homme de 24 ans, détenu depuis 2020 à  Grenoble, est aujourd’hui soupçonné d’avoir dirigé un trafic de drogue depuis sa prison. Un réseau désormais démantelé, avec neuf suspects interpellés.

L’enquête aura pratiquement duré un an et demi, pour le résultat suivant : un conséquent trafic de drogue démantelé et neuf suspects interpellés. Les mis en cause ont été appréhendés mardi à  Grenoble (Isère), rapportent nos confrères de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Parmi ces personnes se trouvent un homme de 24 ans que les autorités soupçonnent d’avoir dirigé le trafic. Son profil a de quoi interloquer car ce vingtenaire est incarcéré à  la prison de Grenoble depuis 2020 pour «trafic de stupéfiants».

Autre personne interpellée en début de semaine, la mère du suspect susmentionné. Le procureur de la République à  Grenoble Eric Vaillant indique que la perquisition réalisée au domicile de cette femme de 43 ans a révélé que «son train de vie était sans commune mesure avec ses ressources officielles». Dans ses possessions se trouvaient par exemple une voiture neuve, des bijoux en or et des vêtements de luxe. La quadragénaire était également propriétaire d’une villa avec piscine. Des biens dont le montant total atteignait plus ou moins les 825 000 euros.

Le détenu et sa mère ont été mis en examen pour «complicité de trafic de stupéfiants», «non-justification de ressources» et «blanchiment». Concernant les autres suspects dans cette affaire, ils auraient été les (re)vendeurs et les nourrices de ce point de trafic. Il est désormais prévu que ces neuf personnes fassent prochainement l’objet d’une convocation devant le magistrat instructeur.  L’an passé et dans le cadre de cette même enquête, dix personnes avaient été interpellées entre juin et juillet, dont sept ensuite mises en examen.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)