Isma Dioum (Apr-Touba) : «Ce reportage de la BBC est commandité. Trouvons les commanditaires, car ceci est le début d'une cabale contre notre pays»

Isma Dioum (Apr-Touba) : «Ce reportage de la BBC est commandité. Trouvons les commanditaires, car ceci est le début d'une cabale contre notre pays»

Dakaractu Le 2019-06-13  Source

'' La stratégie recherchée par les auteurs et commanditaires de la BBC est de saper le moral d'une opinion nationale largement acquise aux idéaux et ambitions du Président et de porter atteinte l'image et la crédibilité d'un régime qui a retrouvé son équilibre macro-économique et la confiance renouvelée des bailleurs de fonds. Avec un déficit budgétaire réduit; signe d'une meilleure maîtrise des dépenses publiques et un taux de croissance de 7%, meilleur pourcentage en Afrique, nous nous indignons que des politiciens en perte de vitesse utilisent le mensonge, la diffamation, l'invective pour atteindre un homme de la dimension de Macky Sall qui est un exemple de probité morale, de rigueur surtout d'intégrité ''... Ce cri visiblement teinté de dépit est de Isma Dioum, leader politique Touba.

Câblant Dakaractu, l'ancien conseiller du Président Macky Sall estime que l'urgence se situe dans le fait de démasquer les commanditaires de ce reportage et leurs pendants au niveau local. Pour lui, ils perdent toutefois leur temps. '' Leur entreprise consistant déstabiliser le pays et demander la démission de Monsieur Aliou Sall est voué l'échec. Les fonctions d'Alioune Sall au sein de la CDC ne sont pas en conflit d'intérêt avec la production gazière ou pétrolière. Il peut bien laver son honneur au niveau de nos juridictions sans que cela entraine sa démission de la Caisse de Consignation. Il semble que son seul tort est d'être le frère du Président. ''

Isma Dioum de considérer qu'il s'agit d'une cabale qui démarre. ''L'opposition sait très bien que l'annulation des contrats de Timis qu'elle réclame entrainerait l'impossibilité de la production du pétrole et du gaz en 2022-2026. Voil en conséquence une opposition jalouse revancharde, haineuse qui veut empêcher Monsieur Macky Sall d'être le maître d'oeuvre d'un Sénégal, nouveau membre du cercle restreint des pays producteurs de pétroles et de Gaz.
Il est aussi regrettable que l'opposition invoque le rapport de l'IGE qui ne bénéficie d'aucune force contraignante capable d'orienter les décisions du Chef de l'Etat.
Il demeure en effet évident que ces opposants Thierno Alassane Sall, Abdoul Mbaye et autres ne digéreront jamais leur défaite aux élections de 2017 et 2019 ''. Il conclura par souhaiter une prise de conscience nationale pour barrer la route ceux qu'il considère comme étant '' des ennemis de leur propre pays ''.

Nous vous recommandons