"Je n'ai pas voté pour Sadio Mané parce que...": Après le Camerounais, le journaliste ivoirien s'explique

"Je n'ai pas voté pour Sadio Mané parce que...": Après le Camerounais, le journaliste ivoirien s'explique

Senenews Le 2019-12-09  Source

Après Emmanuel Gustave Sammick. journaliste qui a voté pour le Cameroun au Ballon d'or 2019, c'est Adam Kalil, l'Ivoirien qui a lui aussi snobé Mané, s'explique. Pour ce journaliste qui a voté pour le gardien de Liverpool Alisson Becker, Sadio Mané doit d'abord s'imposer en Afrique.

«Je n'ai donc pas opté pour Sadio Mané parce que pour moi, Mané doit s'imposer d'abord sur l'échiquier africain, notamment la compétition majeure qu'est la CAN et cela n'est pas encore le cas. Il n'a pas remporté la CAN, il n'était pas non plus le meilleur joueur de la compétition. La 4e place, c'est un rang conforme ses qualités actuelles, il faut l'accepter, parce que c'est la deuxième fois qu'un Africain occupe un tel rang honorable après Drogba«, a-t-il fait savoir.

Poursuivant ses explications, Kalil demande aux Africains d'arrêter la victimisation. «Il faut sortir dans cette forme de victimisation. En 2012, Drogba est finaliste malheureux de la CAN. Il est vainqueur de la ligue des champions après avoir scoré aux ultimes instants du match. Il marque le tir au but victorieux qui donne la coupe, la ligue des champions Chelsea. Toutefois les Africains ne se sont pas autant émus quand Drogba n'a pas gagné le ballon d'or. Il en est de même pour Eto'o et Yaya Touré qui on pouvait revendiquer des ballons d'or autant. Pour moi, Messi a été le meilleur au regard de ces performances reconnues dans les 4 coins du monde, il faut le reconnaître et accepter cela«, dit-il.

«Ecoutez, le choix du ballon d'or, ce n'est pas un vote clanique ou communautaire, il faut que les Africains retirent cette idée de la tête. Il ne s'agit pas de dire comme on est Africain on doit voter le joueur représentant l'Afrique. Le ballon d'or est régi sur des critères objectifs. Que les gens sortent de l'émotion«, poursuit le journaliste.

Nous vous recommandons