Jeunesse et développement local au menu de la nouvelle dessinée ’’Afrique Citoyenne’’

Par , publié le .

Actualité

Dakar, 1er déc (APS) – La Fondation Konrad Adenauer (FKA) a lancé mardi un nouveau numéro de sa bande dessinée Afrique Citoyenne qui met l’accent sur le rôle des jeunes dans le développement local et dans les processus de décentralisation et de production locale.

La cérémonie de lancement s’est déroulée à Dakar, dans les locaux de la Fondation Konrad Adenauer (FKA), aux Almadies, a constaté l’APS.

Cette édition intitulée ’’Jeunesse et développement local. Je suis jeune, je m’implique’’, se penche ’’sur le rôle que les jeunes peuvent jouer dans le développement local et dans les processus de décentralisation et de production locale’’.

Ce nouveau numéro ’’vise à sensibiliser les jeunes sur cette thématique et à les mobiliser à devenir des acteurs de paix dans leurs écoles, associations, au niveau régional et national’’.

Tirée à 20 000 exemplaires, Afrique Citoyenne sera envoyée à toutes les institutions de formation moyenne et secondaire ainsi qu’aux organisations et mouvements de jeunesse du Sénégal.

’’Cette bande dessinée pédagogique met le focus sur toutes les potentialités de jeunes à s’impliquer convenablement dans le développement harmonieux et durable allant de la production, de la transformation et de la consommation des produits locaux’’, a souligné le représentant par intérim de la FKA, Ingo Badoreck.

Badoreck, par ailleurs directeur du programme régional de la FKA pour la promotion de l’Etat de droit en Afrique subsaharienne, a ajouté que la bande dessinée interpelle de manière ciblée les jeunes à travers des histoires illustrées puisées dans les discussions que la fondation a eues avec eux.

’’Cette série de la bande dessinée qui en est à sa 37e édition est réalisée en partenariat avec l’association sénégalaise de coopération décentralisée (ASECOD)’’, a-t-il souligné.

Pour Mamadou Dieng, président par intérim de l’ASECOD, la ’’Afrique Citoyenne’’ est ’’un outil de communication efficace pour la sensibilisation des jeunes sénégalais’’.

Lors de la cérémonie, un hommage a été rendu Sidy Dieng, président de l’ASECOD, initiateur de la bande dessinée, rappelé à Dieu il y a deux mois.

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut