Journée de l'arbre Ziguinchor : « malgré ce couvert végétal verdoyant la région est sous menace depuis des années», Gouverneur AD

Journée de l'arbre Ziguinchor : « malgré ce couvert végétal verdoyant la région est sous menace depuis des années», Gouverneur AD

Senegal7 Le 2020-08-09  Source

A Ziguinchor, la 37eme de la journée nationale de l'arbre est célébrée ce dimanche 9 août 2020 dans le village de Baghagha, localité située dans la commune d'Adéane une vingtaine de kilomètres de la capitale régionale. Ce, avec comme thème : « le reboisement est une stratégie de lutte contre la pandémie». Dans la région, cette activité a été présidée par l'adjoint au gouverneur en charge du développement qui de son tour a pointé du doigt aux actions anthropiques de l'homme.

«La régression du couvert végétal est liée essentiellement aux actions anthropiques qui ont pour noms: la carbonisation clandestine, l'exploitation abusive des ressources forestières entre autres actions. Le département de Ziguinchor qui nous accueille cette année malgré ces importantes qualités floristiques, faunique et hydrique n'est pas du tout épargné par ce phénomène de déboisement. C'est pourquoi, j'exhorte tous les acteurs et partenaires de la région une mobilisation et l'union des forces afin que nous puissions assurer une meilleure conservation et une préservation des ressources naturelles. L'état accorde une grande importance aux ressources naturelles», a laissé entendre Babacar Niang, gouverneur adjoint.

Quand au maire de la commune d'Adéane, Ibrahima Diédhiou, «la campagne de reboisement est désormais lancée dans la région sud où des milliers d'hectares de terres sont perdues grâce la dégradation des ressources forestières. Dans la région, de plus en plus, la forêt cède sa place au réchauffement climatique suite a l'exploitation abusive de la forêt. C'est pourquoi, j'invite les populations renverser cette tendance négative pour faire du Sénégal un pays verdoyant. Je les demande aussi de soutenir la campagne nationale de reboisement 2020», a indiqué le maire d'Adéane.

Pour cette 37 ème édition, l' «Adansonia digitata» ou «Baobab» est l'arbre parrain. Il est un arbre massif et tuberculé originaire d'Afrique et de Madagascar. Il produit le pain de singe et, est aussi une espèce sahélienne qui peut vivre plus de 1.000 ans.

Le patron régional de la protection de ce domaine, le lieutenant colonel et l'Inspecteur régional des eaux et forêts Babacar Dionne, a, son tour a signalé, que «la région de Ziguinchor et l'une des régions qui conserve les derniers bastions forestiers du Sénégal. Notre région malgré ces énormes potentialités forestières et fauniques, est caractérisée par une évolution régressive du couvert végétal, consécutive la persistance des coupes et du trafic illicite de bois, des défrichements anarchiques. Les conséquences de ces actions anthropiques néfastes et en l'occurrence des feux de brousse se reflètent par la perte de la biodiversité et le déficit pluviométrique récurrent».

Il poursuit que pour l'intérêt de la reforestation un défi est relever afin de préserver et d'améliorer l'existant.

Pour terminer, l'Inspecteur régional des eaux et forêts, le colonel Dionne est d'avis : « en terme de production de plants, 323.546 plants (80,89% des prévisions) toutes espèces confondues ont été produites dans les 130 pépinières installées dans la région de Ziguinchor. Cette production est répartie dans les trois départements de la région que sont Bignona avec 161.095 plants, Ziguinchor 85.143 plants et Oussouye 77.308 plants», a précisé, l'IREF de Ziguinchor».

Pape Ibrahima Diassy/Sénégal7

Nous vous recommandons