Kadyrov remporte… 99% des voix en Tchétchénie

Par , publié le .

Actualité

L’autoritaire dirigeant de la république russe de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, a remporté plus de 99% des suffrages lors du scrutin législatif et régional qui s’est tenu jusqu’à  dimanche en Russie, ont rapporté lundi les agences russes.
Ancien séparatiste devenu fidèle du Kremlin, M. Kadyrov dirige la Tchétchénie d’une main de fer depuis près de quinze ans, organisant un culte de la personnalité autour de sa famille.
Lundi matin, alors qu’un peu plus de la moitié des votes avaient été comptés, il avait remporté 99,6% des voix, selon l’agence Ria Novosti.

L’opposition russe dénonçait lundi des fraudes massives aux législatives, le parti du Kremlin revendiquant une super-majorité des deux-tiers, à  l’issue d’un scrutin dont les détracteurs du président Vladimir Poutine ont été exclus.

Ramzan Kadyrov remporte traditionnellement des résultats frisant les 100% lors de scrutins dans cette petite république russe à  majorité musulmane. Lors des législatives de 2016, il avait gagné avec 97,9% des votes.

Son régime a été accusé par les défenseurs des droits humains d’innombrables exactions, comme des exécutions extrajudiciaires ainsi que la répression de ses détracteurs et des minorités sexuelles.

Proche de Vladimir Poutine, Ramzan Kadyrov, 44 ans, règne sans partage sur la Tchétchénie, république conservatrice du Caucase ravagée par deux conflits séparatistes à  la fin des années 1990.

Il s’est imposé au pouvoir avec brutalité et avec le soutien du Kremlin, après l’assassinat de son père Akhmad dans un attentat à  la bombe en 2004.

En Tchétchénie, les portraits de MM. Kadyrov père et fils ainsi que de Vladimir Poutine sont omniprésents.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)