Kaffrine : la fièvre aphteuse emporte 1159 bêtes

Kaffrine : la fièvre aphteuse emporte 1159 bêtes

Senenews Il y'a 1 semaine  Source

Au total, ce sont 1159 bêtes emportées par la fièvre aphteuse dans la région de Kaffrine (centre) durant le 3e semestre de l'année 2018, a révélé, jeudi, le Dr Fatou Ka, chef du service régional de l'élevage de Kaffrine.

''La fièvre aphteuse est une maladie qui a présenté beaucoup de morbidité et de mortalité dans la région de Kaffrine. Au total, nous avons 12.773 cas de morbidité et 1.159 cas de mortalité'', a déploré Dr Fatou Ka, avant de préciser que cette mortalité a été surtout notée chez les petits ruminants.

Le Dr Ka s'exprimait en marge d'un comité régional de développement sur la situation épidémiologique Kaffrine. Cette rencontre, présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, a enregistré la présence des élus locaux, des autorités administratives et du chef de la brigade régional de l'hygiène de Kaffrine, le capitaine Idrissa Ndiaye.

«À Mbirekelane, 3.285 bovins ont été atteints par la fièvre aphteuse et 245 sont morts. Chez les ovins, il y a eu 6.074 sujets malades dont 558 morts», a détaillé le Dr Fatou Ka. «Pour le département de Kaffrine, 643 bovins ont été atteints par la maladie et 43 sont morts. À Malém Hodar, 362 bovins ont été malades et 80 sont morts ; parmi 2.385 ovins malades, il y a eu 228 morts. Et pour le département de Koungheul 24 porcins avaient la fièvre aphteuse et 5 sont morts», a-t-elle ajouté.

Le Dr Fatou Ka a aussi expliqué que la fièvre aphteuse est une maladie aiguë et très contagieuse, due un virus aphteux frappant les bovins, les petits ruminants.«Pour limiter la propagation d'une telle maladie Kaffrine, a-t-elle dit, nous avons pris certaines dispositions savoir l'isolement des animaux malades, leur traitement et donner des conseils aux éleveurs pour l'application des mesures d'hygiène».

Elle a également rappelé que le ministère de l'Elevage a appuyé les éleveurs en produits antibiotiques, antiseptiques et antiparasitaires.

→ Lire l'article au complet sur Senenews



Nous vous recommandons