Kaolack : FRAPP exige la libération immédiate et sans condition de Kilifeu

Par , publié le .

Actualité

Kilifeu de Y en a marre vient d’obtenir un retour de parquet au commissariat central de Kaolack. Son sort n’est pas encore fixé par les autorités compétentes, ce, après qu’il a été déféré ce jeudi 10 juin. Quoique les membres de FRAPP réclament sa libération immédiate et sans condition. 

« Le mercredi 09 juin 2021, le camarade Kilifeu de Y en a marre, participant à  la marche nationale organisée à  Kaolack par les prestataires et autres travailleurs de la Senelec en quête d’un recrutement, a été arrêté avec d’autres manifestants. A l’heure actuelle, tous les autres manifestants arrêtés avec Kilifeu ont été libérés hier tard dans la soirée et Kilifeu déféré au Parquet », a rappelé le mouvement dans un communiqué reçu. 

Non sans « dénoncer l’utilisation disproportionnée de la violence sur les manifestants pacifiques et le traitement sélectif du cas Kilifeu dont, selon eux, la seule explication est la panique d’un Etat oppresseur qui veut casser la fédération des luttes sociales portée par FRAPP et Y en a marre partout au Sénégal ».

Par ailleurs, le FRAPP a exigé également la satisfaction des revendications des prestataires de la Senelec.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut