L'ACTUALITE POLITIQUE EN FORCE DANS LES JOURNAUX

Dakar, 8 mai (APS) - Les journaux parvenus lundi à l'APS traitent en priorité de l'actualité politique avec les audiences accordées par le président Macky Sall à des responsables de son parti l'Alliance pour la République (APR, pouvoir).

"Macky rappelle les Républicains à l'Alliance'', titre le journal L'AS au sujet de ces audiences tous azimuts au palais. Le journal note qu'en lieu et place d'un secrétariat national de l'APR comme annoncé, le président Macky Sall a opté pour les audiences individuelles de recadrage.

Plusieurs responsables du parti du président Macky Sall, l'Alliance pour la république (APR) se sont invectivés par médias interposés la semaine dernière.

L'As signale que le président Sall a reçu séparément les députés Moustapha Diakhaté et Moustapha Cissé Lô, le secrétaire d'Etat à la communication Yaxam Mbaye et le maire de Guédiawaye Aliou Sall.

L'Observateur de son côté explique "Comment Macky a évité la confrontation'' entre les leaders de sa formation politique en annulant la réunion du secrétariat national programmée initialement vendredi.

Pour le journal du groupe Futures médias, "c'est en leader soucieux de la paix dans les rangs de son parti que le président Sall a évité un clash qui aurait pu avoir des conséquences fâcheuses pour sa formation politique''.

Vox Populi parle de "48 heures chrono d'audiences au palais'', en soulignant que "recadrés par le président(Sall)", les quatre responsables de l'APR ont été sommés "de faire la paix des braves et de concentrer toutes leurs forces sur l'opposition''.

Sur les divisions au sein du parti au pouvoir, le président du groupe parlementaire de Benno bokk yakaar Moustapha Diakhaté, affirme dans Le Témoin qu''il est temps que le président (Sall) siffle la fin de la récréation''.

Dans une interview accordée au quotidien Enquête, le ministre de la Jeunesse et responsable de l'APR, Mame Mbaye Niang, confie que le président Sall va "siffler la fin de la récréation''.

Pour M.Niang, la coalition de l'opposition formée en vue des législatives de juin, "Mankoo Taxawou Sénégal'', est "un conglomérat de dealers à la recherche de butin''.

La Tribune relaie les réactions de la mouvance présidentielle après la création de Manko Taxawou Sénégal en soulignant que "le pouvoir se défoule sur Mankoo''. Le journal rapporte que le responsable de l'APR de Mbao, Abdou Karim Sall "menace de porter plainte contre les membres de Mankoo Taxawou Sénégal''.

Le Quotidien revient sur la victoire de Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française titrant: "Macron (Emmanuel) marine Le Pen''. Elu avec 65% des voix, le nouveau président français fait comme Macky Sall en 2012, relève le journal.

Le Soleil estime qu'avec l'élection d'Emmanuel Macron "la France ouvre une nouvelle page politique''. Le quotidien signale que Macky Sall a adressé ses félicitations au président élu.

BHC/OID

Nous vous recommandons