La conférence de presse du gouvernement au menu des quotidiens

Par , publié le .

Actualité

Dakar, 25 nov (APS) – La conférence de presse du gouvernement organisée mardi est largement commentée par les quotidiens reçus à l’Agence de presse sénégalaise (APS).
 
Neuf ministres et un Secrétaire d’Etat ont répondu aux questions des journalistes.

Pour le quotidien Le Soleil, ‘’le gouvernement éclaire et rassure’’ sur les questions de l’émigration clandestine, l’emploi, la pénurie d’eau, la maladie des pêcheurs, la campagne arachidière. Et le journal de rappeler que ‘’l’objectif ce de ce grand oral du gouvernement était de défendre les résultats satisfaisants et instaurer un dialogue franc avec les médias’’.
 

Selon Enquête, ‘’l’Etat panse ses +plaies+’’, notant par exemple que ‘’le gouvernement se dédouane’’ sur la question de l’émigration clandestine en plaidant ‘’pour une analyse holistique des causes’’ de ce phénomène.
 
‘’Les ministres soumis à ce premier exercice du +gouvernement face à la presse+ ont refusé d’endosser la responsabilité de ces départs massifs pour l’Europe. Ils soutiennent que plusieurs efforts ont été faits en faveur de l’épanouissement de la jeunesse sénégalaise’’, écrit le journal.
 
Enquête fait observer aussi que le ministre de l’Intérieur ‘’cherche encore ses marques’’. ‘’La politique, ce n’est pas le droit. A. Antoine Félix Diom, il faudra du temps encore pour apprendre à se mouvoir dans le terrain bien marécageux de la politique’’, dit le journal.
 
Dans l’ensemble, ‘’le gouvernement face à la presse’’ était un exercice qui ‘’s’annonçait périlleux. Mais, à l’arrivée, ça s’est bien passé dans l’ensemble. Très à l’aise sur certains dossiers, le gouvernement se cherche et tergiverse sur d’autres’’, selon Enquête.
 
Le Témoin estime qu’il n’y avait ‘’rien de +9+ sous le soleil’’. ‘’Attendus sur les sujets brûlants de l’heure notamment l’émigration clandestine, l’emploi des jeunes, la maladie mystérieuse apparue à Thiaroye Sur Mer, les élections locales entre autres sujets, le gouvernement du Sénégal s’est dédouané par rapport à la mort de nos compatriotes en mer’’, écrit le journal.
 
Selon Le Témoin, ‘’les +poulains+ de Macky Sall ont également esquivé certains sujets notamment la date de la tenue des élections locales, tout en faisant des révélations sur la maladie mystérieuse découverte à Thiaroye Sur Mer’’.
 
Le gouvernement ‘’livre ses parts de vérités’’ sur les questions de l’émigration clandestine, l’emploi des jeunes, les accords de pêche, selon Lii Quotidien alors que Le Quotidien parle de ‘’Vague d’explications’’ sur l’émigration, la Covid-19, le sucre,etc.
 
La Tribune estime que ‘’certains ministres ont passé l’examen avec brio devant le jury de la presse’’. Abdoulaye Diouf Sarr (Santé), Abdou Karim Sall (Environnement), Aminata Assome Diatta (Commerce) ‘’passent d’office’’ tandis que Antoine Diom (Intérieur), Serigne Mbaye Thiam (Eau) et Dame Diop (Emploi et Formation professionnelle) ‘’passent au second tour’’. 
 
Par contre, estime la publication, Néné Fatoumata Tall (Jeunesse), Alioune Ndoye (Pêche) et Moussa Baldé (Agriculture) ‘’sont ajournés’’.
 
Source A livre ‘’le principal enseignement tiré de la sortie de neuf ministres : bel accoutrement, discours vides’’. ‘’(…) à part un joli port vestimentaire, la plupart des membres du gouvernement n’ont pas servi d’explications de nature à convaincre les Sénégalais’’, dit Source A.
 
Finalement, les ministres auront passé ‘’trois heures’’ devant les journalistes ‘’sans convaincre’’, note le quotidien Kritik.
 
‘’Aucune indication sur l’origine de la maladie mystérieuse qui cristallise les attentions, aucun chiffre sur le lot de jeunes sénégalais morts dans l’Atlantique, aucune date précise pour la fin des coupures d’eau, t'tonnement et imprécision sur les tendances réelles de la Covid et même pour la tenue des élections locales à date échue (…)’’, détaille le journal.
 
‘’Plus de trois heures d’horloge pour une dizaine de ministres qui tenait, chacun pour ce qui concerne son département, à tirer la couverture pour soi. Au finish, une pelle de bonnes intentions et autant de questions encore en suspens pour un exercice de communication censé éclairer l’opinion’’, conclut Kritik.
 
Sud Quotidien parle de ‘’grand show’’. ‘’Un show to show’’, titre L’As qui estime que le gouvernement était ‘’entre approximations, incertitudes et justifications’’. Selon le journal, ‘’Serigne Mbaye Thiam avoue l’impuissance de l’Etat à régler le problème de l’eau’’.
 
OID
 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut