La Corée du Nord teste un «dispositif de détonation nucléaire»

Par , publié le .

Actualité

La Corée du Nord a testé un «dispositif de détonation nucléaire», a déclaré mercredi un haut responsable de la présidence sud-coréenne, ajoutant qu’un essai nucléaire pourrait être imminent.

«Des essais d’un dispositif de détonation nucléaire en préparation d’un septième essai nucléaire sont maintenant détectés», a déclaré Kim Tae-hyo, premier directeur adjoint du Bureau de la sécurité nationale. 

Ces expériences sont menées loin du principal site d’essais nucléaires, étroitement surveillé par Séoul, a-t-il ajouté. «Les autorités nord-coréennes sont sur le point d’atteindre la phase finale de préparation d’un essai nucléaire de l’ampleur et de la qualité souhaitées», a déclaré Kim Tae-hyo aux journalistes. 

«La possibilité d’un essai nucléaire imminent, dans un jour ou deux, est faible, mais après cela, il y a certainement une possibilité», a-t-il précisé. 

Bien que la Corée du Nord soit aux prises avec une récente vague meurtrière de Covid-19, de nouvelles images satellites indiquent que Pyongyang a repris la construction d’un réacteur nucléaire depuis longtemps en sommeil.

Septième essai nucléaire en vue
Séoul et Washington ont prévenu depuis plusieurs semaines que Pyongyang pourrait procéder à  un septième essai nucléaire, qui serait le premier depuis 2017.

Mercredi, la Corée du Nord a procédé au tir d’essai de trois missiles, dont potentiellement son plus grand missile balistique intercontinental (ICBM), le Hwasong-17, quelques jours seulement après le départ du président américain Joe Biden de Corée du Sud dimanche. 

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a récemment intensifié son programme de modernisation militaire, procédant à  près de 20 essais d’armement depuis le début de l’année. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)