La Jeunesse républicaine pilonne l'opposition puis alerte le candidat de "Bby" : "Nous demandons au Président Macky Sall d'exiger des responsables locaux de vider les Villas climatisées et de descendre la base les week-ends"

La Jeunesse républicaine pilonne l'opposition puis alerte le candidat de "Bby" : "Nous demandons au Président Macky Sall d'exiger des responsables locaux de vider les Villas climatisées et de descendre la base les week-ends"

Dakarmatin Le 2019-01-12  Source

Les jeunes de la coalition de «Benno bokk yaakaar» de la Ville sainte ont haussé le ton, hier, lors d'une conférence de presse, pour apporter la réplique aux tirs groupés des opposants contre leur mentor.

La Jeunesse républicaine de la Cité religieuse est décidée de mettre un terme aux attaques incendiaires, auxquelles fait face, depuis un certain temps, son mentor Macky Sall. En réponse la sortie du Coordonnateur de «Book Gis-Gis Touba, qui prédit une éventuelle insurrection au Sénégal, Moussa Thioune et ses camarades de Bby ont recadré Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly.

«Après notre tournée, nous avons jugé nécessaire de répondre aux attaques répétitives des opposants, dont celle du député Cheikh Abdou Bara Dolly. Ce dernier a dit qu'il n'y aura pas d'élection, si on ne valide pas les parrainages des candidats recalés. Nous rejetons, catégoriquement, cette allégation. Et nous rassurons les populations que la Présidentielle va se dérouler Touba, sans tambour ni trompette.

Les opposants avaient saccagé les urnes, lors des élections législatives, mais, cette fois, un tel scénario ne se reproduira pas, parce qu'on appliquera la loi du talion. En plus, les propos de Dolly cadet sont regrettables, parce qu'il s'est comporté comme un député irresponsable, en allant jusqu' interpeller l'Armée et les chefs religieux», a regretté leur porte-parole, Bassirou Gaye, responsable de l'Afp, Touba.

Le candidat de la Coalition «Madické 2019» a, également, subi les foudres de la Jeunesse républicaine du Baol. «Madické Niang doit retourner Saint-Louis, sa ville d'origine, pour essayer d'en être le maire, l'image de son camarade Idrissa Seck qui a installé Talla Sylla au niveau de sa Commune, avant de vouloir briguer nos suffrages. Mais il sait que ce sera peine perdue pour lui, parce qu'il ne peut même pas être un chef, ni délégué de quartier dans son fief natal.

En plus, l'Avocat a trahi Me Abdoulaye Wade en disant, récemment, que Wade-fils ne foulera pas le sol sénégalais, alors qu'il l'a conduit, nuitamment, chez lui, après sa libération, jusqu' son départ pour Doha. Pourquoi Madické Niang n'avait pas fait face au peuple, l'époque, pour dire que Karim Wade ne peut pas être candidat?», a-t-il ajouté.

Sur un autre registre, les jeunes républicains ont interpellé leur mentor, Macky Sall, d'exiger des responsables locaux de vider les Villas climatisées et de descendre la base les week-ends. «Il y a des responsables de la Mouvance présidentielle qui ne viennent Touba seulement qu' l'approche des élections ou lorsqu'on partage les fonds. C'est pour cela que nous demandons au Président Macky Sall de leur exiger de descendre la base pour rencontrer les militants durant les week-ends».

Mor Mbaye Cissé, Correspondant Mbacké

→ Lire l'article au complet sur Dakarmatin



Nous vous recommandons

Actualité

Grand Yoff se débarrasse enfin de ses moustiques

Dakarmatin