La Médiation communautaire, solution appropriée aux conflits communautaires agropastoraux au Sénégal.

La Médiation communautaire, solution appropriée aux conflits communautaires agropastoraux au Sénégal.

Dakaractu Il y'a 4 jours  Source
L'Agriculture et l'élevage constituent les activités économiques principales de la population active. Elles occupent presque la moitié des activités de la population. Cependant, malgré le nombre important de la population qui exerce ces activités, force est de constater que ces acteurs font face d'énormes difficultés.

Partout au Sénégal les acteurs font face un problème de gestion de l'espace qui provoque souvent des conflits entre les agriculteurs et les éleveurs qui se partagent la même zone.

Cette situation plonge très souvent les acteurs dans un conflit communautaire sanglant. Ce qui fait qu'aujourd'hui ces conflits entre agriculteurs et éleveurs sont de plus en plus récurrents. Ceci étant cette problématique mérite qu'on lui accorde une attention toute particulière.

En fait, chaque année, ces conflits entre acteurs ruraux surgissent un peu partout dans le pays et causent d'énormes dégâts matériels tels que : de perte en vies humaines, de baisse du rendement, entre autres.

Ainsi, il est important de dire que, dans un tel contexte de raréfaction des terres et des ressources naturelles, les individualismes se développent au détriment des valeurs ancestrales de partage et de solidarité. De cette situation de fait, il s'instaure et s'accentue une compétition entre les éleveurs et les agriculteurs puisque chacun a tendance privilégier les différences au détriment des similitudes et des intérêts communs. Dans cette véritable lutte d'intérêts, chacun perd ses repères et les contacts se soldent malheureusement par des oppositions rangées.

Sur ce, Ces conflits deviennent de plus en plus nombreux et graves, menaçant ainsi la cohésion sociale de même que le développement socio-économique des acteurs. Il est important de dire que, de multiples causes sont l'origine de l'éclosion des conflits et ils engendrent de nombreuses conséquences.
Dés lors, C'est une situation qui n'est pas sans conséquence ; c'est dans cette optique qu'il est important d'agir pour atténuer ces conflits qui ne cessent de gagner du terrain. Etant donné qu'il est difficile de mettre fin au conflit une fois qu'il a commencé, il est donc crucial d'empêcher que les conflits ne dégénèrent en confrontations sanglantes voire meurtrières entre les différents groupes.

Pour remédier a cette situation plusieurs solutions sont possibles en matière de gestion de conflits entre agriculteurs et éleveurs, les affaires peuvent être classées en deux catégories distinctes :
? les affaires civiles (dégâts aux cultures) ;
? les affaires pénales, telles que le vol, les tueries de bétail et les rixes sanglantes et les pertes en vie humaine.

Le premier type d'affaires est réglé trois niveaux : l'amiable, au niveau local et au niveau des instances judiciaires ; les affaires considérées comme pénales sont exclusivement du ressort du parquet. Mais celle qui est la plus efficace et adaptée notre ère, est celle dite l'amiable en l'occurrence la médiation communautaire.
Qu'est ce que la Médiation ?

La médiation est démarche visant mettre en oeuvre des mécanismes de dialogue entre des parties en conflit, faciliter la communication et la compréhension de l'autre pour résoudre le conflit de manière obtenir un accord durable et viable.
Elle est une alternative aux tribunaux ordinaires, elle offre dans certains des avantages importants dans la gestion et la résolution de conflits comme: la clarification des relations, le développement de compétences de management de conflit et surtout la satisfaction personnelle d'avoir contribué activement des solutions « gagnant-gagnant ».

Le but de la médiation ne se limite pas seulement la recherche d'une solution mais que la solution soit équitable et surtout aider les parties en conflit de renouer ou de rétablir leurs relations distendues et d'en prévenir les conflits qui peuvent survenir.
Qu'est ce que la Médiation communautaire ?

La médiation communautaire pour but d'améliorer la qualité de vie des personnes en se basant sur un changement social intégrateur, sur la solidarité et la coopération afin de faire accepter la différence. Il s'agit donc d'une réponse pacifique aux conflits qui se déroulent entre les communautés. Elle définit une communauté comme étant « Un espace physique, un territoire commun, une culture qui s'apparenterait une information non génétique transmise entre les générations ». Diana de la Rua Eugenio, médiatrice
? C'est une médiation qui se focalise sur :
? La responsabilité de chacun,
? la reconnaissance de l'autre,
? la nécessité d'avancer jusqu' trouver des solutions pour résoudre le conflit,
? le compromis mutuel,
? la prise de conscience de la détermination de chaque partie,
? le développement personnel et social,
? la participation la prise de décision.

Face cette situation préoccupante et dans le souci de promouvoir le vivre ensemble des communautés, le Sénégal travers ses institutions : le Haut conseil du dialogue social, le Ministère de la justice, de l'Agriculture et de l'élevage doit mettre en oeuvre des stratégies pérennes en formant les acteurs et les conseillers municipaux sur la prévention et la gestion de conflits communautaires et en mettant en place des comités locaux de médiation communautaire dans chaque commune.
Cette formation aura pour finalité d'offrir une alternative très innovante sur la question des conflits entre agriculteurs et éleveurs. Son objectif serait de contribuer l'atténuation des conflits agro-pastoraux au Sénégal, ¡ prévenir les conflits et vulgariser les voies de recours et les modes de règlements adéquats suivre en cas de conflits, mais également promouvoir les textes qui régissent les agriculteurs et éleveurs. Tout cela, en renforçant les capacités locales et en favorisant la participation communautaire dans la gestion des conflits entre agriculteurs et éleveurs.

Dans le but d'atteindre cet objectif, une implication des personnes ressources est privilégiée travers l'implication de : représentant de jeunes, femmes, sages'. Car au Sénégal, les personnes ressources et les conseillers municipaux occupent une place importante dans toutes les activités et projets mis en oeuvre par les communautés. Cette position stratégique qu'occupent ces derniers constitue un atout pour la mise en oeuvre de mécanismes de prévention et de gestion de conflit communautaire durable.

En fin, dans la perspective de contribuer améliorer, promouvoir et restaurer un climat de paix social entre agriculteurs et éleveurs, cette formation permettrait d'outiller et de former des acteurs communautaires, lesquels seront au sortir de la formation des acteurs de la paix, des Médiateurs sociaux.

MALICK NIASSE
Travailleur Social
Médiateur familial et communautaire
Spécialisé en gestion de conflits familiaux et communautaire

Nous vous recommandons