La réplique salée de l’inspecteur Abdoulaye Seydi au faux huilier Mamadou Alpha Diallo

Par , publié le .

Actualité

« Si le Ministre Moussa Baldé me donne des arachides, je cesserai de l’attaquer », a déclaré Mamadou dans un entretien dont l’audio est disponible. Il apparaît clairement que cet homme est un maitre-chanteur. En effet, ce frustré pourfendeur au quotidien de Monsieur Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural est un émigré de retour qui, déçu en Occident, est rentré au Sénégal pour essayer de refaire désespérément sa vie. Ainsi, il se lance clandestinement dans le secteur de l’huilerie.  

Car, il n’est pas reconnu par le Comité National Interprofessionnel Agricola(CNIA) qui enregistre les vrais huiliers. Mamadou Alpha Diallo est responsable de son propre malheur. S’il n’a pas assez d’arachides pour son huilerie, il doit s’en vouloir à  lui-même. En fait, pour permettre aux huiliers nationaux de s’approvisionner suffisamment en arachide, le Ministre en charge de l’Agriculture a bloqué les exportations durant presque deux mois, du 23 novembre au 31 décembre 2020. 

C’est après cette période que les étrangers ont pu venir au Sénégal pour importer. Pour la première dans l’histoire de la commercialisation de l’arachide, une taxe de 30 francs a été imposée aux Chinois sur chaque kilogramme d’arachide décortiqué exporté. Cela a permis au trésor sénégalais d’encaisser plus de 8,7 milliards de francs. 

En outre, pour la première fois dans l’histoire agricole du Sénégal, le kilogramme d’arachide a été vendu à  300 francs ! Cela a permis aux producteurs d’empocher la somme de 200 milliards francs en tout ! C’est dire qu’avec le Ministre Moussa Baldé l’agriculture sénégalaise connaît des progrès significatifs. C’est pourquoi, Son Excellence le Président de la République ne cesse de le féliciter en Conseil des Ministres grâce à  ses résultats probants.

Inspecteur Abdoulaye Seydi

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut