Lancement de  » Octobre Rose »: Marie Khemesse Ngom Ndiaye liste les réalisations dans la lutte contre le cancer

Par , publié le .

Actualité

Les taux d’incidence et de mortalité des cancers  devraient augmenter de plus de 40 % d’ici à  2030. Les femmes sont les plus touchées, selon la ministre de la santé et de l’action sociale. Marie Khemesse Ngom Ndiaye a présidé, ce 1er octobre, la cérémonie de lancement de  » Octobre Rose » à  Keur Massar. 

En 2020, l’Institut Joliot-Curie de l’hôpital Aristide Le Dantec, a enregistré 1 903 cas de cancers avec une prédominance du cancer du sein (32%) et du col de l’utérus (18%).Il faut noter que l’objectif de la ligue sénégalaise contre le cancer cette année  est de faire bénéficier du dépistage du cancer du sein à  2000 femmes.
 
Le ministère de la Santé a fait de la prévention primaire et de la détection précoce du cancer, les pièces maîtresses de la lutte, en adoptant une approche intégrée de soins contre le cancer du sein et le cancer du col de l’utérus à  tous les niveaux de la pyramide sanitaire. Dans ce sillage, 21 structures sanitaires ont été équipées en appareils de mammographie, ainsi, durant tout le mois d’octobre, le coà»t sera ramené à  15 000 F pour renforcer la détection. 

La vaccination contre le HPV a été introduite dans le programme élargi de vaccination, depuis le 31 octobre 2018 afin de renforcer la prévention du cancer du col de l’utérus. 70 centres de dépistage et de traitement de lésions précancéreuses du col de l’utérus ont été installés, permettant l’intégration du dépistage du cancer du col de l’utérus en routine. S’y ajoute que, le projet pilote sur le dépistage du cancer du col de l’utérus par l’utilisation du test HPV viral et le traitement des lésions précancéreuses par thermoablation dans les districts sanitaires de Dakar- centre, Guédiawaye, Fatick et Mbour a été mis en Å“uvre, avec une extension dans cinq (5) autres districts sanitaires. 

Toujours dans le cadre de ces réalisations, l’installation d’un quatrième appareil de radiothérapie dans le public au sein du nouvel hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim de Touba.

« Ces efforts seront poursuivis et accentués, notamment à  travers les pôles régionaux de Saint Louis, Ziguinchor et Kaffrine », garantit la ministre.
 
Toujours dans la dynamique de vaincre le cancer, des mesures sociales avaient été prises par le Président de la République, à  savoir la subvention sur la radiothérapie qui a été portée à  75%, permettant de maintenir le coà»t à  150 000 F CFA. Cette mesure a permis, depuis 2018, à  plus de 2 500 patients, de bénéficier d’une prise en charge.

Il y a également la gratuité, depuis le 1er octobre 2019, de la chimiothérapie pour les cancers du sein et du col de l’utérus, à  côté d’une subvention à  60% pour les autres types de cancers. Cette initiative a permis de prendre en charge depuis 2020, plus de 15 000 patients dont 80% sont des femmes.

Il est aussi prévu selon le ministre, la construction du Centre national d’Oncologie de Diamniadio dont les travaux ont démarré. C’est un centre totalement dédié à  la prise en charge du cancer et doté de technologies de dernière génération.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)