L’armée va renforcer ses effectifs à  Kédougou et Tambacounda

Par , publié le .

Actualité

Le chef d’Etat Major Général des Armées (CEMGA),  Cheikh Wade, a annoncé hier  mardi, un renforcement des unités à  Tambacounda et Kédougou avec l’arrivée des commandos, des parachutistes, pour faire face à  toute menace, apprend-on sur le site de l’APS. 

« Vous allez voir bientôt des unités différentes de celles présentes dans la région de Tambacounda telles que les commandos, les parachutistes entre autres pour faire des immersions dans les zones les plus reculées jusque dans la poche de la Falémé », a déclaré le CEMGA, lors d’une visite de travail à  la zone militaire numéro 4. 

 Une activité qui entre dans le cadre des visites périodiques qu’il effectue dans les unités et formations des forces armées dans les différentes zones militaires pour s’enquérir de leurs conditions de vie et de travail.

 « Nous sommes certes, jusqu’ici épargnés, mais il faut être dans l’anticipation », a dit le CEMGA. Vous verrez l’Armée de l’air pour combler les espaces parce qu’il y en a beaucoup. Tambacounda est une grande région et les unités terrestres à  elles seules ne peuvent pas couvrir tout le territoire ».  

Selon lui, il faut rassurer les populations, en prenant les dispositions nécessaires face aux éventuelles menaces : « Nous travaillons pour que cette zone frontalière aux énormes ressources et potentiels économiques ne tombent pas dans l’insécurité en particulier dans la zone de Saraya, Kéniaba et plus au sud ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)