Laurent Ruquier : «Aujourd’hui, la moindre blague, le moindre commentaire humoristique est à  la merci d’un lobby, d’une association»

Par , publié le .

Actualité

A la tête sur RTL de l’émission ‘Les Grosses Têtes’, Laurent Ruquier semble agacé par la multitude de polémiques pour la moindre blague. Interviewé dans Le parisien, il s’exprime.

C’est à  l’occasion de la sortie de son nouveau livre »˜Finement con’, que Laurent Ruquier s’est confié sur les récentes polémiques nées de son émission »˜Les Grosses Têtes’ sur RTL, programme (parfois) accusé d’être sexiste et homophobe, ce qu’il dément totalement : «Récemment, , l’association des journalistes lesbiennes gay bi trans et intersexe (AJL) nous accusait d’être raciste, sexiste, homophobe et »˜lgbtophobe’. Franchement, ça devient grotesque. Tout dépend de qui parle, comment c’est dit. Une blague entre homos, comme on en fait parfois avec Jeanfi Janssens, Christophe Beaugrand, Steevy ou moi, comme on en fait parfois, ça ne devrait gêner personne«, se désole l’animateur.

Moment de détente très apprécié des Français et des auditeurs d’RTL, »˜Les Grosses Têtes’ est parfois pointée du doigt pour son humour, mais pour Laurent Ruquier, tout est amplifié par les réseaux sociaux : «On voit bien que la moindre blague, le moindre commentaire humoristique est à  la merci d’un lobby, d’une association. L’humour a évolué, bien sà»r. On ne peut plus dire ce qu’on disait avant et c’est tant mieux. Ce qui a changé aujourd’hui, c’est l’immédiateté de la réaction. Twitter est devenu un échantillon que certains croient représentatif alors que ce n’est pas vrai«, a ajouté Laurent Ruquier qui se rassure quand même qu’il y a des endroits o๠l’on continue à  être quand même insolent comme sur France Inter ou au »˜Grosses Têtes’.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut