Le collectif des chefs religieux demande l'invalidation de la candidature d'Ousmane Sonko

Le collectif des chefs religieux constitué de 79 marabouts a tenu un point de presse à Touba mosquée cet après-midi pour se prononcer sur le scandale présumé dans lequel le candidat du Pastef Ousmane Sonko est impliqué. En marge de cette rencontre assistée par une grande partie de la population de Touba, les chefs religieux, après avoir constaté les faits graves de corruption, demandent l'invalidation de la candidature d'Ousmane Sonko.

Selon le porte-parole du jour, Serigne Modou Mbacké, le leader de Pastef est un Homme sans morale ni scrupule cité dans des scandales de corruption.
« Voilà un homme versatile, malhonnête, et discourtois qui a toujours menti en insultant la conscience des sénégalais.
Nous chefs religieux, garants de la stabilité du pays, demandons l'invalidation de la candidature de Sonko et que ce dernier soit traduit en justice », a soutenu Serigne Modou Mbacké.

Poursuivant son discours, il soutient que toute personne qui aspire à diriger le Sénégal doit montrer le bon exemple. Et qu'Ousmane Sonko n'est pas une référence pour la jeunesse.
Se prononçant ainsi sur Tahirou Sarr, ils estiment que ce dernier a toujours oeuvré dans le social et sans distinction aux cotés de nos guides religieux que ce soit dans la religion musulmane ou chrétienne. « Il a dignement et honnêtement gagné sa vie. Toute personne mal intentionnée qui veut ternir son image ou porter atteinte à son honorabilité va déchanter », a averti le porte-parole du jour Serigne Modou Mbacké devant l'assistance.

Malick Dabo / Senegal7 avec Senpress.net

→ Lire l'article au complet sur Senegal7



Nous vous recommandons

Actualité

Ndiassane : Ahmed Bachir Kounta inhumé finalement au cimetière de la cité religieuse

Dakaractu

Actualité

Journaliste tué au Ghana

Enqueteplus