Le grand chelem d'Aly Ngouille Ndiaye sur les visas

Imposé par le ministre de l'intérieur sénégalaisAly Ngouille Ndiaye, qui l'a lui-même annoncé le 10 octobre, le rétablissement des visas d'entrée pour les pays hors de laCommunauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(Cedeao) sème la zizanie au sein du gouvernement sénégalais. Officiellement adoptée pour des questions de sécurité, la mesure pourrait être appliquée dès 2020. Plusieurs entreprises se sont déj positionnées auprès du ministère de l'intérieur sur le marché de la gestion des futurs visas.

La décision défendue par Aly Ngouille Ndiaye, fidèle deMacky Sall, se veut un signal fort envers les pays occidentaux réduisant leurs visas d'entrée aux ressortissants sénégalais. Néanmoins, elle expose dangereusement le secteur du tourisme, qui emploie 150 000 personnes et accueille plus d'un million de voyageurs chaque année. Ancien ministre du commerce et actuel ministre du tourisme,Alioune Sarrs'est violemment opposé la résolution, tout comme le ministre des a aires étrangères,Amadou Ba.

Pour mettre en place sa mesure, Aly Ngouille Ndiaye planche actuellement sur plusieurs scénarios. Le plus probable ce jour est celui d'un visa payant, délivrer directement dans les aéroports sénégalais ou sur internet.

Nous vous recommandons