Le non de Landing Savané à Macky-Scission au PIT : BBY balafré !

Par , publié le .

Actualité

La grande coalition présidentielle est dans la tourmente. Elle est balafrée. Si And Jeff/Pads de Landing Savané ne veut pas parler de 3e mandat de Macky Sall, le PIT est secouée par une crise interne. La gestion de Samba Sy est décriée. Entre autres, il est accusé d'avoir d'yeux que pour le patron de l'Apr.

Landing contre un 3e mandat

Landing Savané a profité d'une réunion du directoire de son parti And Jeff/Pads samedi dernier pour décliner sa position sur une éventuelle possibilité d'un 3e mandat pour Macky Sall. Selon le membre de Benno Bokk Yaakar(BBY), la loi est clairement :?Nul ne peut faire plus de 2 mandat consécutif Autrement dit, selon lui, Macky ne peut pas briguer un 3e mandat? Dans le sillage, il a aussi demandé au président Macky de fixer la date des élections locales pour éviter le report une troisième fois.

Le Pit divisé

Le Parti de l'indépendance et du travail (Pit) Sénégal est touché à son tour par le vent de crise qui a fini d'ébranler la plupart des partis politiques membres de la gauche sénégalaise. Le Sg du Parti de l'indépendance et du travail (Pit) du Sénégal, Samba Sy, par ailleurs ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions fait face à un vent de rébellion. Un groupe de responsables du parti, regroupés au sein du Comité pour la plate-forme Réflexions « Doleel PIT-Sénégal ngir defaraat reewmi » a rendu public le 03 décembre 2020 dernier un mémorandum intitulé « Réenraciner le Pit-Senegal dans le camp du travail et du progrès social » et dans lequel ils dénoncent le mode de gouvernance actuelle de leur formation politique qui, selon eux, fait face à une triple crise au plan organisationnel, du leadership et de la perspective.

Dans un document adressé au Secrétariat du comité central du Pit-Sénégal, les responsables du Comité pour la plate-forme de Réflexions « Doleel PIT-Sénégal ngir defaraat reewmi » dénoncent notamment le mode de gouvernance actuelle de leur formation politique qui, selon eux, fait face à une triple crise au plan organisationnel, leadership et perspective. « La crise organisationnelle se manifeste par la mise sous tutelle du Comité central (CC) et le Bureau politique (BP). Ces instances par leurs effectifs pléthoriques ne sont plus en capacité de se réunir régulièrement et d'organiser des débats approfondis sur les questions qui engagent fondamentalement le Parti et le pays. Cette situation a pour conséquence leurs contournements et leur mise sous tutelle de fait par le Secrétariat du Comité central alors qu'elles sont les véritables instances dirigeantes du parti », dénoncent les signataires de ce mémorandum qui précisent par ailleurs toujours au sujet de cette crise organisationnelle que le « Secrétariat n'assure plus son rôle d'organisateur de l'activité militante. Il ne fait plus le lien entre les différentes instances du parti et les organisations démocratiques de la société civile. La direction n'est plus structurée autour d'un programme d'activités défini par la base ».

Poursuivant leur réquisitoire, les responsables du Comité pour la plate-forme Réflexions « Doleel PIT-Sénégal ngir defaraat reewmi » estiment au sujet de la crise de leadership au sein de leur parti que celle-ci est liée au fait que le PIT-Sénégal lui-même s'est progressivement détaché de sa vocation première de parti de la classe ouvrière et des masses laborieuses. « Il s'est progressivement détaché de ses alliés naturels que sont les partis politiques de la gauche traditionnelle, les organisations de la société civile, la classe ouvrière et la paysannerie pauvre qui se battent, contre l'appétit insatiable du capital transnational et le pillage des ressources économiques auquel ce dernier se livre », martèlent les signataires du mémorandum.

A ce titre, force est de constater que la position de Landing Savané et son parti et la situation qi prévaut au Pit, vont déteindre sur la bonne cohésion contestée à Benno Bokk Yakaar.

Comme il a senti le moment venir, le patron de Benno Bokk Yakaar est en passe de mettre eb place une nouvelle coalition électorale. Comme à atteste so rapprochement avec Idrissa Seck et Oumar Sarr.

Pape Alassane Mboup ? Senegal7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut