Le Pentagone annonce avoir tué un haut dirigeant d’al-Qaà¯da dans une frappe de drone en Syrie

Par , publié le .

Actualité

L’armée américaine a annoncé, vendredi 23 octobre, avoir tué un dirigeant d’al-Qaà¯da dans une frappe de drone en Syrie, deux jours après l’attaque contre une base du sud du pays utilisée par la coalition antijihadiste conduite par les Etats-Unis. « Une frappe aérienne américaine menée aujourd’hui (vendredi) dans le nord-ouest de la Syrie a tué le haut dirigeant d’al-Qaà¯da Abdul Hamid al-Matar », a indiqué le commandant John Rigsbee dans un communiqué. Le porte-parole du commandant central de l’armée américaine n’a pas précisé si cette frappe avait été menée en représailles à  l’attaque de mercredi contre la base d’al-Tanf, qui n’a pas fait de victime. Mais selon lui, elle n’y a « aucun signe de victimes civiles » après l’opération menée vendredi dans le nord-ouest syrien.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)