Le vaccin Pfizer plus efficace qu’AstraZeneca pour produire des anticorps au niveau du nez

Par , publié le .

Actualité

Le vaccin anti-covid Pfizer/BioNTech produit davantage d’anticorps au niveau des cavités nasales que celui d’AstraZeneca, d’après une étude menée conjointement par l’UZ Gent et l’Institut flamand de recherche en biotechnologie (VIB), dont les résultats ont été publiés mercredi.
La présence d’anticorps dans le nez constitue une première protection contre les virus.

Si 78,3% des participants à  l’enquête, tous vaccinés, possédaient des anticorps au niveau du nez, des différences de proportionnalité existent pour chaque vaccin. Ainsi, 96% des personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccin Pfizer présentent des anticorps au niveau des cavités nasales, mais ce pourcentage descend à  59% en ce qui concerne le vaccin AstraZeneca.

«Ils peuvent former une première protection contre le virus»
Or, ces anticorps localisés dans le nez et présents dans le sang peuvent déjà  bloquer la liaison du virus avec les cellules humaines. « Le coronavirus pénètre dans nos corps via les voies aériennes supérieures », a ainsi expliqué le Dr Philippe Gevaert, spécialiste ORL. « Si des anticorps sont déjà  présents au niveau du nez, ils peuvent y former une première protection contre le virus », a-t-il ajouté.

On ignore encore pourquoi un vaccin est plus efficace qu’un autre
Quant à  savoir pourquoi un tel vaccin est plus efficace qu’un autre, on l’ignore encore. « ‘L’explication peut résider dans un délai différent entre les deux doses ou dans un effet différent des vaccins », émet comme hypothèse l’infectiologue Linos Vandekerckhove. « Grâce à  une étude de suivi, nous allons cartographier l’évolution de la réponse des anticorps dans le sang et dans le nez. Nous espérons obtenir plus de clarté de cette manière ». 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)