Les Etats-Unis et Israël quittent l'Unesco, accusant l'organisation d'être « anti-israélienne »

Les Etats-Unis et Israël quittent l'Unesco, accusant l'organisation d'être « anti-israélienne »

Dakaractu Le 2017-10-12  Source

La directrice générale de l'Unesco Irina Bokova a dit «regretter profondément» ce jeudi, la décision des Etats-Unis qui accusent l'institution de prendre des positions «anti-israéliennes».

En effet, Washington accuse l'institution d'être «anti-israélienne». Les Etats-Unis ont annoncé jeudi leur retrait de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). «Cette décision n'a pas été prise la légère, et reflète les inquiétudes des Etats-Unis concernant l'accumulation des arriérés l'Unesco, la nécessité d'une réforme en profondeur de l'organisation, et ses partis pris anti-israéliens persistants», a précisé le département d'Etat dans son communiqué. Washington avait déj suspendu sa participation financière en 2011 après l'admission de la Palestine comme Etat membre. Cette décision ne sera effective qu'au 31 décembre 2018. Washington avait déj quitté l'Unesco entre 1984 et 2003.
La directrice générale de l'organisation, Irina Bokova, dit «regretter profondément» la décision des Etats-Unis. «L'universalité est essentielle la mission de l'Unesco pour construire la paix et la sécurité internationales face la haine et la violence, par la défense des droits de l'homme et de la dignité humaine», souligne dans un communiqué Irina Bokova. «C'est une perte pour la famille des Nations Unies. C'est une perte pour le multilatéralisme», commente-t-elle encore. Et pour mieux répondre aux accusations, la directrice générale dresse un inventaire de mesures prises en partenariat avec les Etats-Unis contre l'antisémitisme. Tout comme Irina Bokova, la France, qui a postulé pour se hisser la tête de l'Unesco, a également déclaré «regretter» le retrait des américains. Ainsi, cette candidature «prend, dans ces circonstances, une signification nouvelle», a déclaré le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué. «L'Unesco a plus que jamais besoin d'un projet dans lequel tous les Etats membres puissent se retrouver».

→ Lire l'article au complet sur Dakaractu



Nous vous recommandons

Actualité

Corruption : Patrick Ho balance Cheikh Tidiane Gadio

Senepeople

Actualité

Bécaye Mbaye met 200 millions sur la table

Seneweb

Actualité

Revue de presse Walt-Tv de ce mercredi 25 Avril 2018

Senepeople

Actualité

Khalifa Sall-Etat Sénégal : La Cedeao délibère le 29 juin

Dakarmatin