LES MOTS DU KHALIFE CONTRE LES MAUX DE ADA / Touba inaugure un vocabulaire de type nouveau pour annihiler un comportement inapproprié

LES MOTS DU KHALIFE CONTRE LES MAUX DE ADA / Touba inaugure un vocabulaire de type nouveau pour annihiler un comportement inapproprié

Dakaractu Le 2019-10-23  Source
Le lexique utilisé par le Khalife Général des Mourides pour traiter de l'affaire Sokhna Aïda Diallo a bien été particulier. À la dimension de l'affront subi par la communauté mouride qui s'est étonnée de voir une femme accepter des allégeances et sceller des mariages avec un "barké Serigne Saliou" ( 6 fois moins que ne fit son défunt époux). Touba avait donc besoin de changer de ton pour se faire comprendre. Entre mots et expressions expéditives, le discours du Khalife Général des Mourides aura frôlé la raclée.
Serigne Mountakha, visiblement écoeuré par le comportement de la veuve de Serigne Cheikh Béthio Thioune la qualifiera de "femme égarée éperdument attachée aux mondanités, de femme incrédule et insoumise." Il dira aussi désormais considérer que Sokhna Aïda Diallo est tombée dans la "déchéance" et qu'elle est dorénavant bonne pour "la poubelle." Avant d'ajouter ce qui suit : "tout ce qui est mauvais doit être jeté comme une ordure." Il taxera même la dame d'être "une déviante et une joueuse."

Le Khalife ira jusqu' préciser que Aïda Diallo et ses acolytes auraient été trucidés si la sentence divine était toujours prononcée contre les incrédules de ce type. Heureusement, signale t-il, ces sentences ne sont plus de mise, de nos jours. Et pour leur tourner définitivement le dos, il prononcera cette phrase qui cache mal le dégoût qu'il ressent. "Ils sont libres de faire ce qu'ils veulent. Aujourd'hui, on ne tue plus personne. Et la parole n'a plus aucune utilité." Il invitera, toutefois, ces derniers prendre rendez-vous avec "le lit de mort, avec la mort elle-même et avec le jugement dernier."

Il faut dire que cette deuxième sortie du Khalife en moins de 48 heures est due au fait que Sokhna Aïda Diallo, par ses déclarations (dont certaines ont fuité puisqu'ayant été tenues dans le cadre d'un groupe WhatsApp) a fait comprendre qu'elle poursuivrait ses activités nonobstant l'entretien que le Khalife a eu avec elle. Ses vidéos postées travers la toile ont aussi ajouté de l'huile sur le feu...

Nous vous recommandons