Les restrictions toujours de mise dans le transport

Les restrictions toujours de mise dans le transport

Sudonline Le 2020-07-03  Source
Revenir à la normale tout en étant responsable et vigilant. C'est à quoi pense le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Oumar Youm. Hier, jeudi 2 juillet, lors de l'ouverture de l'autopont sur la Vdn à hauteur du cimetière, St-Lazare, il a dit que pour ce faire, les mesures prises avant la levée de l'état d'urgence sont maintenues. «Les mesures qui ont été déjà prises permettent d'exploiter les services de transports en respectant les normes de sécurité. Les mesures restent entières. Nous appelons à la responsabilité les opérateurs de transports publics, les usagers, le port du masque, reste obligatoire dans les moyens de transport».

Le 4 juin dernier, suite aux mesures d'allégements apportées par le chef de l''Etat, Macky Sall, il a été retenu que toute sortie ou entrée dans une gare interurbaine officielle, par un véhicule, sera assujettie au remplissage d'un manifeste dûment tenu par le déclarant responsable de ladite gare. Oumar Youm, qui en avait fait l'annonce lors d'un point de presse avait aussi indiqué qu'une équipe sera positionnée par le ministère de la Santé dans les gares routières officielles ouvertes au trafic interurbain, pour s'occuper de la surveillance sanitaire des voyageurs. Le port de masque fait aussi partie des directives rendues obligatoires par la tutelle. Cependant, les voyages entre les régions ne devaient pas se faire entre 23 heures et 5 heures du matin, heure du couvre-feu fixée entre 23 heures et 5 heures.

Pour rappel, dès que la pandémie du Covid s'est déclarée, les autorités avaient pris la décision d'interdire la circulation interurbaine. Le nombre de place dans les transports publics avait été réduit à la moitié avant d'être revu à la hausse pour une occupation complète de toutes les places assises. Le président de la République Macky Sall a levé dans son adresse à la nation du 29 juin dernier toutes les restrictions afférant à l'état d'urgence qu'il avait décrété pour lutter contre le Covid 19.

Nous vous recommandons