Les troupes éthiopiennes et érythréennes responsables de potentiels «crimes de guerre» au Tigré

Par , publié le .

Actualité

La haute commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a annoncé jeudi que son bureau avait corroboré une série de violations graves qui pourraient constituer des «crimes de guerre et des crimes contre l’humanité» dans la région éthiopienne du Tigré, y compris par les troupes érythréennes.
 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut