Ligue des champions africaine : Tunis gagne la coupe sur décision de la CAF

Ligue des champions africaine : Tunis gagne la coupe sur décision de la CAF

Seneweb Le 2019-08-14  Source

Après plus de deux mois de polémique et de contestation, la Ligue des champions africaine a finalement désigné son vainqueur. La finale avait été interrompue après que les joueurs du Wydad Casablanca s'étaient retirés du match pour protester contre l'arbitrage et une panne de l'assistance vidéo l'arbitrage. Le match ne sera donc pas rejoué, la CAF a décidé de remettre la coupe l'Espérance Tunis.

La finale de la Ligue des Champions africaine qui s'est disputée le 31 mai dernier avait laissé les supporters dans l'incertitude. Aucun gagnant n'avait été désigné au terme de ce match, suivi en masse par les supporters marocains et tunisiens, selon le site lesasdufitness.fr. La Confédération africaine de football vient cependant de changer la donne.

L'Espérance Tunis désignée vainqueur

Le nom du vainqueur a enfin été révélé. Après deux mois d'incertitude, la Ligue des champions africaine a fini par désigner le nom du grand gagnant de la coupe. Il s'agit de l'Espérance Tunis. Devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), la Confédération africaine de football (CAF) a déclaré, le 7 août, le Wydad Casablanca "perdant de la finale retour par forfait", comme le rapporte Le Monde. Quelques jours plus tôt, le TAS a enjoint la CAF de prendre, enfin, une décision via une commission disciplinaire, après deux mois de polémique et de contestation au sujet du gagnant de la coupe.

La finale interrompue le 31 mai dernier

Cette décision intervient plus de deux mois après la finale, qui opposait l'Espérance Tunis au Wydad Casablanca. Le soir du 31 mai, le match avait été interrompu après que les joueurs du Wydad Casablanca étaient rentrés au vestiaire pour protester contre une panne de l'assistance l'arbitrage vidéo. Les joueurs ont avancé qu'elle aurait pu servir valider un but refusé par l'arbitre. Après 1h20 d'interruption, les Tunisiens ont été déclarés vainqueurs de la finale. Mais quelques jours plus tard, la Confédération africaine de football a décidé de faire rejouer le match sur terrain neutre, estimant que "les conditions de jeu et de sécurité n'étaient pas réunies Cette décision exceptionnelle n'a pas plu aux deux clubs, qui espéraient pouvoir s'imposer sans avoir rejouer. Ils ont décidé de saisir le Tribunal arbitral du sport, afin de faire annuler la décision.

Les deux clubs écopent d'amendes

En plus de demander la CAF de statuer sur le nom du vainqueur, le TAS a puni les deux clubs. Les Marocains ont écopé de 20 000 dollars d'amende pour avoir déserté le terrain lors de la finale du 31 mai et de 15 000 dollars pour utilisation de fumigènes par leurs supporters. De son côté, l'Espérance Tunis devra s'acquitter de 50 000 dollars pour usage de fumigènes et le comportement antisportif de son président Mohamed Meddeb l'encontre de son homologue de la CAF. La CAF a finalement trouvé un moyen de mettre la fin la polémique en couronnant les Tunisiens.

Nous vous recommandons