Ligue Europa : l’OM éliminé, Monaco qualifié, le but décisif de Diaby. Ce qu’il ne fallait pas manquer de la 5e journée

Par , publié le .

Actualité

Le verdict approche pour la phase de groupes de Ligue Europa 2021-2022. l’issue de la cinquième journée, on connaît désormais une partie des qualifiés (dont l’OL et l’AS Monaco côté français). Mais le football tricolore ne brille pas que par ses clubs, à  l’image de Moussa Diaby, qui a inscrit un but aussi joli qu’important pour le Bayer Leverkusen. Presque aussi beau que le bijou de Canales, ou que le suspense qui règne dans le groupe C.
Lyon et Monaco assurent, l’OM prend la porte
Fortunes diverses pour les formations tricolores engagées en Ligue Europa, jeudi. Déjà  qualifiés et assurés de terminer premiers de leur groupe A, les Lyonnais n’ont pas fait de cadeau à  Brondby malgré une équipe remaniée (3-1). D’abord bousculés par des Danois qui jouaient leur dernière chance, les Gones ont renversé la situation, notamment grâce à  un doublé de Rayan Cherki. Cinq matchs, cinq succès : l’OL se pose en candidat à  la victoire finale. En huitièmes de finale, les Lyonnais seront accompagnés de l’AS Monaco.
Solides vainqueurs de la Real Sociedad, les Monégasques ont eux aussi assuré leur première place dans le groupe B. Tout le contraire de l’Olympique de Marseille, balayé par Galatasaray à  Istanbul en début de soirée (4-2). Eliminés, les Marseillais restent en ballotage favorable pour être reversés en Ligue Europa Conférence, o๠Rennes a fait le travail pour composter son billet pour les huitièmes de finale.
Moussa Diaby donne rendez-vous au printemps
Il y a des buts qui comptent plus que d’autres : parce qu’ils sont plus beaux, ou parce qu’ils offrent des victoires majeures. Face au Celtic Glasgow, l’international français Moussa Diaby (4 sélections) a fait coup double. On joue alors la 86e minute et ses coéquipiers du Bayer Leverkusen viennent enfin d’égaliser face au Celtic Glasgow. Mais ce petit point du nul ne suffit pas au Français.
Seul plein axe, à  l’entrée de la surface, l’ancien Parisien vient reprendre un centre de volée. L’équilibre est parfait, le cuir file dans le petit filet opposé en rebondissant. Le Bayer Leverkusen s’impose par la même occasion 3-2, assure sa première place, et donc son ticket pour les huitièmes de finale de C3 au printemps prochain.
Une pluie de qualifiés, sauf dans le groupe C
Après cinq journées de Ligue Europa, on commence forcément à  y voir plus clair. Et les clubs français ne sont pas les seuls à  être fixés sur leur destin européen. Bourreaux de l’OM, les Turcs de Galatasaray disputeront une finale de groupe lors du dernier match face à  la Lazio Rome, les deux équipes pouvant encore terminer au premier rang. Mais jeudi, le Betis Séville, le Bayer Leverkusen, West Ham et l’Olympiakos ont aussi assuré leur qualification pour la suite de la compétition.
Le suspense reste entier dans le groupe F, o๠l’Etoile Rouge Belgrade, Braga et Midtjylland se tiennent en deux points, tout comme le groupe C dont les 4 équipes (Leicester, Spartak Moscou, Naples et Legia Varsovie) peuvent encore se qualifier. Fou.
Sergio Canales, maître artificier
Un bijou. Un bonbon. Une praline. Appelez ça comme vous voulez, mais en tout cas c’est un délice que nous a offert Sergio Canales. Le Betis Séville mène tranquillement 1-0 face à  Ferencvaros, dernier du groupe G. Les Espagnols vont alors assurer leur deuxième place derrière le Bayer Leverkusen grâce à  l’inspiration de Canales, qui vient chercher le cuir sur une touche, côté droit, avant de repiquer dans l’axe. Sa frappe enroulée qui suit va se loger dans la lucarne opposée. De quoi donner des idées à  Ivanic, de l’Etoile Rouge Belgrade, qui offre la victoire aux siens de la même façon face à  Ludogorets dans le groupe F.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)