Linguère : Les populations réclament le bitumage de la piste Sine Abdou-Sagatta Djoloff

Par , publié le .

Actualité

Les populations du village religieux de Sine Abdou situé dans la commune de Sagatta Djoloff (département de Linguère) ont organisé un sit-in sur la place publique pour réclamer le bitumage de la piste de production qui relie leur localité à  celle de Sagatta.

La piste, vieille de 25 ans est aujourd’hui impraticable : « tous les véhicules qui empruntent ce trajet long de 7 km sont aujourd’hui tombés en panne et beaucoup d’automobilistes préfèrent rouler sur les pistes sablonneuses pour rallier la localité », a déclaré Khadim Thiam, porte-parole du jour des populations.

En plus du bitumage de la piste Sine Abdou Sagatta, les populations réclament également une ambulance pour les évacuations sanitaires et l’affectation d’une sage-femme pour le poste de santé de Sine Abdou, l’extension des réseaux électrique et téléphonique et enfin la construction d’un forage pour une alimentation correcte en eau potable.

Malgré son statut religieux, le village de Sine Abdou semble être oublié par les autorités car toutes les infrastructures existantes ont été crées par le fondateur du village, le défunt khalife des tidianes El Hadji Abdou Aziz Sy Dabakh.

Il faut souligner le village de Sine Abdou abrite les mausolées de Mame Demba Bouna et Mame Faty Mbacké, grands parents de El Hadji Sy ainsi que celui de son père Mame Ousmane Sy et chaque année, des milliers de fidèles convergent vers la cité religieuse pour y effectuer leur ziar.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)