l’Onu, la Guinée affirme vouloir former un gouvernement d’union nationale

Par , publié le .

Actualité

Les nouvelles autorités militaires en Guinée, qui ont renversé le 5 septembre le président Alpha Condé, prévoient de former un «gouvernement d’union nationale» et d’«élaborer une nouvelle Constitution» avant la tenue «d’élections libres», a affirmé lundi 27 septembre à  l’Assemblée générale de l’Onu l’ambassadeur de ce pays.
 
Depuis le 14 septembre, le nouveau pouvoir en Guinée a engagé «des concertations nationales devant conduire à  une transition inclusive et apaisée pour un retour à  l’ordre constitutionnel», a précisé Aly Diane. Cet ambassadeur a gardé ses fonctions alors qu’il avait été nommé par Alpha Condé, déposé lors d’un coup d’Etat militaire par le commandant des forces spéciales guinéennes, le colonel Mamady Doumbouya. «Ces concertations consensuelles dont le réel engouement suscite l’espoir permettront l’élaboration d’une feuille de route de la transition, y compris la formation d’un gouvernement d’union nationale, la révision du fichier électoral, l’élaboration d’une nouvelle Constitution et la tenue d’élections libres, équitables et acceptées de tous», a-t-il précisé.
LIRE AUSSILa Guinée rejoue le grand classique du coup d’Etat militaire
Il n’a donné aucune échéance alors qu’une mission ouest-africaine a réclamé le 17 septembre des élections dans les six mois. «Des dispositions ont été prises pour permettre aux partis politiques et à  la société civile d’exercer librement leurs activités», a aussi dit l’ambassadeur guinéen en rappelant que des libérations d’opposants à  Alpha Condé étaient aussi intervenues.
En mars 2020, l’ex-président avait fait adopter par référendum une nouvelle Constitution et invoqué ce changement de loi fondamentale pour se représenter après deux mandats, malgré des mois de contestation réprimée dans le sang. Sa réélection en octobre, vigoureusement contestée par l’opposition, avait été précédée et suivie par de nombreuses arrestations.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)