Louga - Viol suivi de grossesse : Comment le sexagénaire abusait de la mineure de 15 ans

Louga - Viol suivi de grossesse : Comment le sexagénaire abusait de la mineure de 15 ans

Seneweb Il y'a 2 semaines  Source
Un homme âgé de 65 ans, répondant au nom de M. Cissé, est accusé par le père d'une fillette de 15 ans, élève en classe de CM1, de viol suivi de grossesse. Les faits remontent au mois d'août 2019.

Plainte contre l'auteur de la grossesse

C'est après que les membres de la famille de la fille ont constaté que cette dernière se métamorphosait et tombait souvent malade qu'ils ont aussitôt pensé une grossesse. Leurs soupçons ont été confirmés par les services sanitaires.

Le père de S. Ng lui a alors demandé qui était l'auteur de sa grossesse. Elle a répondu sans hésiter M. Cissé, poussant son père déposer le 5 février, une plainte contre le sexagénaire désigné comme étant l'auteur du viol suivi de grossesse sur la mineure de 15 ans.

Cueilli chez lui, déféré et placé sous mandat de dépôt

L'homme a été cueilli chez lui par les policiers qui l'ont auditionné sur les accusations portées contre lui. Au début, il a nié les faits arguant que la « victime » venait souvent la maison rendre visite sa fille, mais qu'il n'y avait jamais eu de contacts entre eux, encore moins de rapports sexuels.

Toutefois, avec l'insistance et la perspicacité des enquêteurs, M. Cissé a fini par avouer et reconnaître une partie des faits.

C'est ainsi qu'il a été déféré au parquet et placé depuis le lundi 10 février sous mandat de dépôt la Maison d'arrêt et de correction de Louga.

Des rapports sexuels fréquents…

Le vieux avait profité de l'absence des habitants de la maison pour inviter la fille venir prendre les quelques objets appartenant sa grand-mère, son ex-épouse. Dès que la fille s'est présentée, il l'a entraînée dans sa chambre et a tenté d'abuser d'elle.

Mais au départ la fille lui avait opposé un niet catégorique avant d'accepter par la suite, après avoir été rassurée par le vieux.

Depuis ce premier rapport sexuel, les deux « amants » continuaient régulièrement se voir et entretenir des rapports jusqu' ce que la fille tombe enceinte. C'est donc la suite du constat de cette grossesse que le père de la fille a porté plainte contre le présumé violeur.

Nous vous recommandons