Macky Sall promulgue la loi instituant le… 3ème régime

Par , publié le .

Actualité

Conséquence, a dit le ministre Seydou Guèye, porte-parole et coordonnateur de la communication de la Présidence de la République « nous ne sommes plus en état d’urgence ». Le texte officiel signale ainsi que « nous basculons, dans la gestion des catastrophes et crises sanitaires, avec l’édiction et l’application, par les membres du Gouvernement, les gouverneurs et préfets, de mesures sécuritaires et sanitaires. Il s’agit notamment du couvre-feu, de la réglementation des rassemblements, réunions et du port du masque, ainsi que de l’organisation des déplacements, du fonctionnement des transports publics et des commerces ».

Pour matérialiser toutes ces dispositions, la note relève que « Le Président de la République demande aux membres du Gouvernement de veiller à  l’exécution stricte des dispositifs d’application de la loi modifiée susmentionnée, valables pour un mois renouvelable ». Et qu’au final, « Le Chef de l’Etat a décidé de maintenir le couvre-feu, de 21 h à  5 h du matin, sur l’étendue des régions de Dakar et Thiès ». Non sans manquer, dans ce contexte, d’inviter les populations « à  poursuive les efforts de prévention individuelle et collective, pour endiguer la pandémie de Covid-19 ».

Pour rappel, la nouvelle loi qui instaure un troisième régime juridique dans le dispositif de gestion des situations d’urgence permettra au chef de l’Etat de gouverner sans passer par l’Assemblée Nationale, a été adoptée la semaine dernière. En cas de besoin, le Président Macky Sall pourrait désormais prendre des ordonnances sans consulter l’Assemblée Nationale et même déléguer de telles prérogatives aux ministres, gouverneurs et préfets.

M DIENG

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut