Magal 2021 : Touba dans la ferveur religieuse et le recueillement

Par , publié le .

Actualité

La ville sainte de Touba ne désemplit pas, en ce jour de dimanche 26 septembre, date de commémoration de la 127e édition du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba. 

Des fidèles venus de tous les coins et recoins du pays et même de l’extérieur séjournent en ce moment dans la cité religieuse pour prendre part à  la célébration du Grand Magal. La Grande mosquée de Touba est le principal lieu d’attraction et de convergence de plusieurs milliers de fidèles venus effectuer leur ziar dans le mausolée de Khadim Rassoul.

Dans l’enceinte du lieu saint, se dressent aussi les mausolées de Serigne Mamadou Moustapha Mbacké, de Serigne Fallou Mbacké, de Serigne Abdou Khadre Mbacké, de Serigne Mourtalla Mbacké, de Serigne Saliou Mbacké et ceux de ses petits-fils Serigne Barra Ibn Serigne Fallou Mbacké et Serigne Sidy Mokhtar Mbacké.

La bibliothèque Cheikhoul Khadim communément appelée «Daray Kamil», o๠repose Serigne Abdoul Ahat Mbacké, les anciens et les nouveaux cimetières Bakhiya ainsi que les domiciles des dignitaires du mouridisme sont les lieux d’attraction  des fidèles.

Des forces de défense et de sécurité, appuyées par des éléments du comité d’organisation, sont déployées dans les différents portails de la grande mosquée pour contraindre les fidèles au respect des mesures barrières avec le port du masque à  l’intérieur du lieu du culte. La circulation connaît en ce moment des difficultés énormes, à  cause des embouteillages monstres qui jalonnent toutes les artères de la ville sainte. 

Le récital des «Khassaides» (poèmes) du fondateur du mouridisme, fuse de partout, des causeries et des conférences religieuses rythment l’ambiance en ce jour de célébration de grand Magal.

La commémoration du 18 Safar est aussi marquée par la lecture du Coran et la distribution des repas copieux («Berndé») aux fidèles.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)