Manifestations dans le pays : Le Silence du Chef de l’Etat et la sortie d’Antoine Diome

Par , publié le .

Actualité

Les Sénégalais peinent toujours à  comprendre le mutisme adopté par le Chef de l’Etat Macky Sall après trois jours de confrontations violentes entre manifestants et forces de l’ordre, relativement à  l’affaire  Ousmane Sonko.

Alors que nos compatriotes croyaient durs comme fer que le Président de la république se trouve à  l’étranger, hier sa parade dans le centre ?ville a fini de démontrer qu’il est bel et bien dans le pays et rien  ne l’échappe de ce qui se passe.

Les actes de vandalisme, les pillages, les destructions des symboles de la République, les véhicules incendiés, les  locaux de certains médias  attaqués, les incendies au niveau de plusieurs points de la capitale n’échappent au Premier sénégalais.

Et cerise sur le gâteau, alors qu’on dénombre présentement 5 morts parmi les manifestants, le Président Sall n’a pas encore daigné se prononcer ne serait-ce que pour présenter ses condoléances aux familles meurtries par la perte de leurs enfants dans cette dure épreuve d’une affaire de viols devenue une affaire purement politique.

Et en lieu et place de calmer les ardeurs des uns et des autres, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a surtout  tenu un langage va-t-en guerre. Ce qui ne contribue pas à  calmer la situation nationale encore très délétère.

Assane SEYE-Senegal7

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut