Manifestations déclenchées par l’affaire Sonko : Antoine Diome jette de l’huile sur le feu

Par , publié le .

Actualité

Alors que tout le pays est à  son troisième jour de manifestations violentes déclenchées par l’affaire Ousmane Sonko et Adji Sarr,le ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Diome ne trouve rien d’autre à  dire que de jeter de l’huile sur le feu. Selon lui, toutes les personnes auteurs d’actes criminels seront recherchées, arrêtés , poursuivies et traduites devant la justice.

Dakar et le reste du pays évaluent avec désolation d’ailleurs les dégâts collatéraux causés par les violentes manifestations nées de l’affaire Ousmane Sonko et qui ne se  semblent pas être spécifiquement liées à  cette derrière.

Les jeunes dés’uvrés, en manque de boulot et confinés par le couvre-feu et l’état d’urgence combinés à  cette affaire de m?urs ont vraisemblablement déclenché ces manifestations contre le pouvoir de Macky Sall.

Alors que quatre (4) sénégalais sont déjà  morts depuis le début de cette insurrection et les blessés ne se comptent plus sur l’ensemble du territoire national, Antoine Diome le ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique, dans une déclaration hier vendredi, soutient que « tous les moyens seront mis en ?uvre pour garantir le maintien de l’ordre public ».

Il qualifie en effet ces actes de vandalisme d’actes terroristes et de conspiration. Il a également annoncé que l’Etat va retirer l’agrément d’Osiwa qui finance le mouvement citoyen Y?en à  marre. Toutefois, Antoine Diome a aussi annoncé l’allègement prochain des mesures du couvre-feu.

Les sénégalais dans leur écrasante majorité ne comprennent pas que dans un pays aussi chaotique et paralysé, le ministre de l’intérieur puisse jeter de l’huile sur le feu d’une situation qui risque de se terminer de la manière qui ne plaira ni les parties adversaires, encore moins au peuple Sénégalais.

Assane SEYE-Senegal7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut