Massalikoul Jinane

Par , publié le .

Actualité

 

La recrudescence des cas de Covid-19 dans la capitale sénégalaise, poussant le président de la République à  y instaurer un couvre-feu, inquiète le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké. Ainsi, à  travers son représentant à  Dakar, le patriarche de Darou Minam a pris de nouvelles mesures pour l’organisation des prières à  la mosquée Massalikoul Jinane. 

El Hadj Mbackiou Faye a informé que le marabout exige le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation et des mesures barrières. »˜’Depuis que la pandémie est arrivée au Sénégal, il n’a jamais cessé de prendre des mesures allant dans le sens de mettre fin à  la chaine de transmission. Toute son action vise à  protéger la population. Il nous instruit de tout faire pour que les recommandations du personnel de santé soient suivies. Dieu décide de tout, mais il n’empêche, il faut que chacun prenne ses responsabilités. Il veut que ce qui se passe à  Touba se fasse ici. Qu’on respecte les mesures édictées par l’Etat », a dit M. Faye face à  la presse hier.  
 
…Selon lui, tous les musulmans sont appelés à  porter leur masque avant d’entrer dans la mosquée. Ce qui pourrait casser la chaine de transmission. »˜’On l’avait fait lors de la première vague et nous avions eu de bons résultats. Donc, le marabout nous demande de respecter cela et à  la lettre. Ceux qui ne disposent pas de masque seront servis.
 
Il y aura aussi des lavoirs et des gels qui seront gérés par des membres du comité de gestion de la mosquée. Ceux qui peuvent venir avec leur gel aussi, qu’ils le fassent. Aucune personne ne va entrer dans l’enceinte de la mosquée sans masque. Il y a un comité d’organisation qui est là  et qui va veiller au grain. Nous allons faire ce que le khalife nous demande de faire. Voilà  son injonction, en attendant les autres mesures de l’Etat qui ne tarderont pas », a conclu Mbackiou Faye.  

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut