MBAGNICK NDIAYE, SADIO MANE ET MODOU LO MIS EN LUMIERE
L'Association nationale de la presse sportive sénégalaise ( Anps) a fêté les meilleurs sportifs de l'année au cours de son traditionnel gala organisé, le samedi 7 décembre, au Musée des civilisations noires. Une cérémonie «spécifiquement dédiée aux athlètes qui ont su faire retentir l'hymne national du Sénégal», pour reprendre les mots d'Abdoulaye Thiam, président de l Anps.

Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA président de la ligue africaine de basketball et de la nouvelle ligue professionnelle africaine ( Bal) qui sera lancée en 2020 a été le parrain de ce 15e gala qui a revêtu cette année un cachet sous-régional avec notamment la présence des ministres des Sports gambiens et sénégalais et de délégations de la presse sportive gambienne et malienne.

Dans son allocution, le ministre des Sports n'a d'ailleurs pas manqué de magnifier cette marque Sénégambienne et d'intégration africaine. Mais il en a surtout profité pour rendre hommage Sadio Mané qui est sacré pour la 6e fois consécutivement, meilleur football de l'année.

«Sadio Mané n'est pas seulement un sportif de talent comme beaucoup de ses pairs mais il est aussi un grand bienfaiteur et un humaniste. Il est notre Ballon d'Or de coeur cause de son implication pour le développement économique et social et ç lui vaut tous les honneurs», déclarera le ministre des Sports avant de féliciter Abdoulaye Thiam, président de l'Anps ainsi que l'ensemble des membres de l'Anps devenue, selon lui, un partenaire incontournable du sport sénégalais. « La presse est au coeur des grandes victoire de notre pays dans le domaine du sport».

Avec la palme du meilleur sportif doté désormais du trophée Amadou Dia Ba, le judoka Mbagnick Ndiaye est monté pour prendre sa récompense qui couronne la médaille d'or des plus de 100 Kg décrochée haut la main aux championnats d'Afrique en 2019 en Afrique du Sud mais aussi aux Jeux africains de Rabat.

Derrière le sacre du grand espoir du judo sénégalais, la presse a honoré Sadio Mané avec le trophée Jules Francois Bocandé du meilleur footballeur remplaçant celui du « Ballon d'Or sénégalais». Une occasion pour l'Anps d'exalter les qualités techniques du « diamant de Bambaly» et surtout de mettre en lumière sa progression au fil des saisons.

TROPHEES SPECIAUX

Jean Louis Barthelemy Diouf (Trophée Ibrahima Coulibaly, meilleur footballeur local)
Modou Lo (trophée Abdourahmane Ndiaye Falang pour la lutte avec frappe.
Mohamed Bayo dit Général Malika ( meilleur en lutte simple)
Maeva Boyer (équitation)
Salimata Guèye (championne d'Afrique de Triathlon)
Mama Amina Dione du Karaté
Boubacar Cissokho ( Handisport).
Aliou Cissé ( sélectionneur de l'équipe du Sénégal de football
Mamadou Gueye Pa bi ( entraîneur de basket de l'As Douanes)

Anciennes gloires

Boubacar Sarr Locotte, Ibrahima Ba Eusebio du football , Nafi Sow Konez (athlétisme), Boubacar Traoré (basket), Corinne Levry (Handball)Seydou Touré (judo).

Dirigeants sportifs

Seydou Diouf (président de la Fédération sénégalaise de handball) et
Feu Issa Mbaye Samb (ancien ministre des Sports)

Doyens de la presse sportive

Sa Thiombi Diop, Oumar Dia ( Rts) , Julien Kelefa Sané (Le Soleil), Assane Ndiaga Diop ( Zone 2) Cheikh Tidiane Coulibaly ( Aps) et Mamadou Ly (Rts).

Nous vous recommandons