MBOUR »“ ACCIDENT MORTEL A NGUEKHOKH : 3 personnes perdent la vie

Par , publié le .

Actualité

 

Un violent accident impliquant deux camions et un minicar est survenu à  hauteur de la commune de Nguekhokh, sur la route nationale n°1. Trois personnes sont mortes sur le coup.

 

Cheikh Tidiane Ndoye 25 ans, Mbodj Guèye, 'gé de 18 ans, et Mame Cheikh Guissé la cinquantaine, qui se trouvaient à  bord d’un camion de sable, ont perdu la vie, hier. C’est le bilan macabre du violent accident qui s’est produit sur la route de Mbour, à  hauteur de Nguekhokh. L’évènement tragique a eu lieu à  l’entrée de la commune, sur l’axe Dakar – Mbour, à  hauteur de la mosquée Ibou Sakho, qui se trouve à  la lisière du parc de Bandia. Une collision entre deux camions et un minicar.

Selon nos informations, c’est le refus du camion malien d’être dépassé par le minicar qui se rendait à  Dakar en provenance de Mbour, qui a causé le drame.

D’après les témoignages, Djibril Barry, d’origine guinéenne, au volant du minicar immatriculé DK1996Y, voulait dépasser le camion malien. Mais Daouda Berté, 'gé de 37 ans, conduisant le gros-porteur malien immatriculé BH6977MD, a refusé de le laisser passer. Le chauffeur malien a mis le pied sur l’accélérateur, afin de gêner le rabattement à  droite du minicar. Condamné à  foncer sur la voie opposée, car n’ayant pas la possibilité de se rabattre, Djibril Barry, le chauffeur du minicar, n’a pu décélérer pour éviter un camion de sable immatriculé TH4354E venant en sens opposé.

C’est le chauffeur du camion de sable, Cheikh Tidiane Ndoye, 'gé de 25 ans, qui a fait la manÅ“uvre qui a été fatale aux occupants de son gros-porteur. Il a tenté de céder le passage au minicar, mais il est entré en collision de façon très violente avec le camion malien. Sur le champ, trois personnes ont perdu la vie. Il s’agit de Cheikh Tidiane Ndoye, le chauffeur, Mbodj Guèye, 'gé de 18 ans, et Mame Cheikh Guissé.

Les restes mortels ont été acheminés à  la morgue de l’hôpital de Grand-Mbour par les sapeurs-pompiers, à  la suite du constat effectué par les éléments de la brigade de la gendarmerie.

Le chauffeur malien Daouda Berté s’en sort, pour le moment, avec de graves blessures. Il a été évacué à  l’hôpital de Grand-Mbour pour bénéficier de soins. Djibril Barry, le chauffeur du minicar, lui, est sain et sauf. Il a été conduit à  la brigade de Nguekhokh pour les besoins de l’enquête qui est ouverte à  cet effet.

IDRISSA AMINATA NIANG

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut