Me Assane Dioma Ndiaye : « Assane Diouf doit être immédiatement libéré pour éviter l'irréparable »

Par , publié le .

Actualité

Le patron de la Ligue sénégalaise des droits de l'Homme, Me Assane Dioma Ndiaye souhaite l'élargissement de prison d'Assane Diouf placé sous mandat de dépôt depuis le 05 juin dernier pour avoir tenu des propos discourtois à l'endroit du Chef de l'Etat, Macky Sall.

« Pour cette affaire, notre position n'a pas changé. Chaque fois que nous sommes dans une situation où la vie de la personne ou son intégrité serait en danger, nous disons clairement que l'exigence de justice ne peut pas prévaloir sur le droit à la vie et à l'intégrité physique », a confié l'avocat à Seneweb.

« Nous avons reçu écho que l'état de santé de monsieur Assane Diouf est en train de se détériorer et nous nous interrogeons également sur l'opportunité et le bien fondé d'une prolongation de sa détention provisoire. Nous savons qu'il est pratiquement au bout de six mois de détention provisoire. Je ne crois pas que les faits qui lui sont reprochés puissent être qualifiés de crimes de manière à aller au-delà de ce délai de six mois », pense-t-il.

« Aujourd'hui, poursuit la robe noire, si les informations alarmantes qui sont véhiculées à propos de l'état de santé de monsieur Assane Diouf sont avérées, je pense qu'il doit être immédiatement libéré afin d'éviter que l'irréparable ne se produise ».

« Maintenant, ajoute-il, au-delà de cet aspect sanitaire, humanitaire, nous pensons qu'au regard des acquis que nous avons en matière de détention provisoire, tant que nous ne sommes pas devant des faits criminels et justifiant une détention provisoire de plus de six mois, la liberté provisoire doit profiter à la personne poursuivie ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut