Menaces de trouble à  l’ordre public: Clédor endosse les accusations et blanchit Guy Marius et Assane Diouf

Par , publié le .

Actualité

Arrêté ce mardi matin pour menaces de trouble à  l’ordre public, le leader du mouvement Claire vision a blanchi ses coaccusés de toutes les chefs d’accusations.

Interrogé par les enquêteurs de la Division des investigations criminelles, M. Séne dit s’être trompé de bonne foi sur la date de la manifestation qui devait se tenir ce jeudi 24: « Il savait que Frapp, organisation de Guy Marius Sagna avait décidé d’une manifestation le 24 février. C’est cette confusion de date qui est à  la base de cet audio. Dans l’audio, il se reproche à  tort d’avoir cité le nom de Assane Diouf », a expliqué Me Khoureychi Ba qui a assisté à  l’audition.

Me Khouraychi B' a également souligné que « Les comités de résistance dont il parle sont juste une sorte de pression qu’il mettrait au pouvoir. »

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut