Mercato : le PSG et Tottenham d’accord pour Dele Alli, mais.

Par , publié le .

Actualité

Leonardo est un adepte des arrivées dans les derniers instants du mercato. Après Moà¯se Kean, Rafinha et Danilo Pereira début octobre, Paris pourrait accueillir une autre recrue à  quelques jours de la fin de cette fenêtre de transfert hivernale, en la personne de Dele Alli.

Entamées il y a quatre mois, lors du précédent mercato, les discussions se sont d’abord heurtées à  l’inflexibilité de Daniel Levy, le président de Tottenham, qui souhaitait récupérer une importante somme d’argent en cas de départ de son milieu de terrain. Dans l’incapacité d’en dépenser beaucoup, Paris a tout de même maintenu le contact, avant de revenir à  la charge dès janvier.

Depuis le début du mois, les négociations ont amené les deux clubs à  envisager de multiples scénarios pour trouver une issue favorable et faire infléchir Daniel Lévy. Il y a d’abord eu une option à  trois bandes envoyant Leandro Paredes à  l’Inter, Christian Eriksen à  Tottenham et Dele Alli au PSG. Leonardo, lui, aurait même tenté d’inclure Idrissa Gueye et Julian Draxler, qui, selon une source proche du joueur allemand « a 0 % de chance de partir cet hiver ».
Face à  l’insistance des dirigeants parisiens et du joueur, qui se montre extrêmement intéressé à  l’idée de se relancer dans la capitale française et sous les ordres de son ancien entraîneur Mauricio Pochettino, les deux clubs sont parvenus à  s’accorder sur un prêt sec jusqu’à  la fin de la saison. Mais la venue de Dele Alli reste toutefois soumise à  une arrivée du côté de Londres. Le milieu intériste Christian Eriksen, buteur mardi soir face à  l’AC Milan (2-1) est la piste privilégiée pour le remplacer, mais le dossier est jugé difficile à  boucler. «Christian Eriksen restera ici, à  l’Inter, assurait d’ailleurs, à  l’issue du derby, Antonio Conte, l’entraîneur lombard. Il ne part pas parce que nous ne signons aucun joueur, donc nous ne le laisserons pas quitter le club.»

Selon The Telegraph, Dele Alli n’était pas à  l’entraînement lundi et mardi. L’international anglais aux 37 sélections, sur lequel Mourinho ne compte plus, n’a pas commencé un match depuis la rencontre de coupe contre le FC Marine (5-0) le 10 janvier et n’est pas apparu en Premier League depuis plus d’un mois. Il ne devrait pas non plus réapparaître contre Liverpool jeudi soir.

Ce mercredi, Mourinho a évoqué la situation de son joueur : « Est-ce qu’il sera toujours là  à  la fermeture du mercato? Je m’y attends. Nous sommes le 27 janvier, il reste peu de temps avant la fin, je ne crois pas qu’il va se passer quoi que ce soit. Mais tout reste possible».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut