Meurthe-et-Moselle : une femme de 65 ans meurt écrasée par une voiture, l’erreur de pédale privilégiée

Par , publié le .

Actualité

Jeudi à  Dommartin-lès-Toul, en Meurthe-et-Moselle, une femme de 65 ans est morte écrasée par une voiture. Son époux, au volant, aurait confondu la pédale de l’accélérateur avec celle du frein.

Ces dramatiques faits sont survenus jeudi à  la mi-journée à  Dommartin-lès-Toul, commune de Meurthe-et-Moselle. Une femme de 65 ans est morte écrasée par une voiture, et il semblerait que cette dernière était alors conduite par l’époux de la sexagénaire. Les circonstances connues de ce vraisemblable accident sont rapportées par nos confrères de Lorraine Actu. C’est donc à  l’heure du déjeuner, devant un restaurant, que le choc a eu lieu.

Les premiers éléments disponibles semblent attester d’un homme, alors au volant de son véhicule, qui était en train d’effectuer une marche arrière. Il aurait enclenché, par erreur, la pédale d’accélération alors qu’il cherchait, au contraire, à  freiner.  Sa femme de 65 ans, qui se trouvait derrière la voiture, a été percutée. La mort, nous dit-on, a été immédiate. Une enquête a été ouverte et confiée à  la police. Pour l’heure, l’hypothèse accidentelle est privilégiée.

Le département avait été endeuillé au mois d’aoà»t dernier par des faits similaires. C’est dans la commune de Piennes qu’une petite fille de 3 ans avait perdu la vie après avoir été percutée par la voiture que conduisait alors son oncle. Il n’était, a priori, pas question d’une erreur de pédale ici, puisque il était indiqué que le conducteur n’aurait pas remarqué que sa nièce se trouvait derrière le véhicule.L’homme avait ensuite été auditionné par les gendarmes, et il étai aussi attendu que la famille soit entendue de même qu’une voisine, témoin d’une partie de la scène.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut