Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /var/www/vhosts/sen360.sn/news.sen360.sn/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Meurtre-et-Moselle : le corps démembré d’une femme découvert près d’un bâtiment désaffecté

Par , publié le .

Actualité

Lundi, le corps démembré d’une femme a été découvert près d’un bâtiment désaffecté à  Mont-Saint-Martin. Quelques jours plus tôt et une cinquantaine de kilomètres plus loin, des promeneurs étaient tombés sur un autre cadavre sans tête.

Lundi, le corps démembré d’une femme a été découvert près d’un bâtiment désaffecté à  Mont-Saint-Martin. Quelques jours plus tôt et une cinquantaine de kilomètres plus loin, des promeneurs étaient tombés sur un autre cadavre sans tête.

L’information a été émise par le parquet de Nancy (Meurthe-et-Moselle). On apprend ainsi que lundi à  Mont-Saint-Martin, un corps démembré et sans tête a été découvert près d’un bâtiment désaffecté. Dans des propos rapportés par Ouest-France, le procureur de la République adjoint Stéphane Javet indique ainsi qu’«un corps démembré, sans tête et dénudé, a été trouvé en début d’après-midi par un passant aux abords d’un bâtiment désaffecté, en ZUP [zone à  urbaniser en priorité] de Mont-Saint-Martin».

Le tronc du corps est celui-ci d’«une femme relativement jeune», ajoute le parquet. Son autopsie devrait alors lieu ces jours-ci à  l’institut médico-légal de Nancy. Plus tôt dans l’après-midi, le procureure de la République à  Val de Briey Catherine Galen avait parlé d’une «affaire clairement criminelle». Une affaire dont s’était dessaisi le même parquet au profit de celui de Nancy.

C’est à  la police judiciaire qu’il va en revenir de faire toute la lumière sur cette affaire, qui peut en rappeler une autre récente. Le jeudi 15 septembre dernier, des promeneurs avaient ainsi découvert un corps sans tête dans la forêt domaniale de Moyeuvre-Grande, située près de Val de Briey et à  quelque cinquante kilomètres, au sud, du lieu o๠a été retrouvé l’autre cadavre.

Le parquet de Val de Briey, en charge de ce premier dossier, avait déclaré que la mort de cet homme pourrait remonter à  plusieurs mois. Toutefois, a indiqué le procureur de la République adjoint à  Nancy, «aucun lien en l’état» n’existe entre ces deux affaires.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)