Mia et sa mère n’ont toujours pas été retrouvées, un départ à  l’étranger «n’est pas exclu»

Par , publié le .

Actualité

Les quatre personnes placés en garde à  vue sont les auteurs présumés du rapt, a annoncé le procureur de la République d’Epinal, Nicolas Heitz.
Mia Montemaggi, la fillette de 8 ans enlevée mardi dans les Vosges, et sa mère n’ont toujours pas été retrouvées, un départ à  l’étranger n’étant «pas exclu», a indiqué vendredi le procureur de la République d’Epinal, Nicolas Heitz.
Quatre hommes en garde à  vue
Quatre hommes, dont les trois ravisseurs présumés, ont été placés en garde à  vue. Selon leurs déclarations, ils ont été sollicités via Internet directement par la mère de l’enfant, qui voulait récupérer sa fille dont elle n’avait plus la garde, a ajouté le procureur lors d’une conférence de presse. 

Lola Montemaggi «s’estimait injustement séparée de sa fille» et les a contactés pour organiser son enlèvement «dans le but de partir à  l’étranger», a-t-il précisé

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut