Mine antipersonnel de Kandiadiou : Seydima Gassama réclame justice

Par , publié le .

Actualité

Un véhicule a sauté sur mine antipersonnel à  Kandiadiou dans la commune de Ouloumpagne et a fait six victimes et des blessés. Suffisant pour que le secrétaire exécutif d’Amnesty International réclame justice.
Selon Seydi Gassama intervenu sur Twitter, «   La pause de mines antipersonnel sur une route fréquentée est un acte criminel dont les auteurs doivent être recherchés et traduits en justice ».  Et de préciser que «  Le Traité d’Ottawa, dont l’Etat du Sénégal est partie, interdit la production, le stockage et l’utilisation de ces engins de la mort ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)