Ministère de l'Enseignement supérieur : Mary Teuw Niane passe le témoin Cheikh Oumar Ann dans la plus grande discrétion

Ministère de l'Enseignement supérieur : Mary Teuw Niane passe le témoin Cheikh Oumar Ann dans la plus grande discrétion

Dakarmatin Le 2019-04-16  Source
La cérémonie de passation de service au ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) s'est tenue ce matin 10 h 30 dans les locaux du département. Mary Teuw Niane, ministre sortant, a passé le témoin son successeur, Cheikh Oumar Ann. Avant de réagir sur sa page Facebook. Ci-dessous son post.

«Je remercie le Président de la République Monsieur Macky Sall qui nous a donné l'opportunité de servir notre pays aux fonctions de Ministre de la République. Il nous a permis de mener des transformations de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation.
Je remercie les personnels de l'enseignement supérieur, le top management, les acteurs ( enseignants chercheurs, enseignants, personnels administratifs techniques et de service, étudiantes et étudiants), les syndicats, les parents d'élèves et d'étudiants, les parlementaires, la société civile, les partenaires techniques et financiers, tous nos partenaires.
Je félicite Docteur Cheikh Oumar Anne nouveau ministre. Je lui souhaite succès et réussite dans ces nouvelles fonctions.»



L'ancien ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Mary Teuw Niane, a passé la main, ce lundi matin, son successeur Cheikh Oumar Hann, a appris SeneWeb. Et, si l'inspecteur général d'Etat (Ige) a retenu ce format, c'est parce que, nous-dit-on, les deux personnalités ont décidé de faire une passation «technique» dans «la plus grande sobriété». Ce moment a été en tout cas l'occasion pour l'ancien directeur général du COUD de rendre un hommage son désormais ex-patron.

«Le système de l'Enseignement supérieur est sur de bons rails grâce au dynamisme d'un grand Professeur, Mary Teuw Niane. Nous essayerons, avec l'équipe que nous avons trouvée sur place, en nous appuyant sur l'intelligence individuelle et collective, de nous ouvrir davantage l'université sénégalaise et aux grandes entreprises» a-t-il d'emblée déclaré.

M. Hann ajoute: «Les connaissances, qui sont développées au niveau de l'université, devront être valorisées pour permettre l'entreprise sénégalaise de faire de la valeur ajoutée et de positionner le Sénégal dans le groupe des pays qui produisent bien et mieux. Cela, pour y parvenir, nous devons nous inspirer de l'abnégation et du culte de réussite qu'a laissé, ici, le Professeur Mary Teuw Niane».

Le nouveau patron du département de l'Enseignement supérieur a, en effet, «félicité et encouragé» ce dernier qui, selon lui, «a pu, de par son empreinte, marquer fondamentalement le développement de l'Enseignement supérieur au Sénégal. Tout le monde constate avec moi que sa présence la tête de ce département a permis de rendre visible, d'améliorer les résultats dans nos établissements universitaires».

Au mathématicien agrégé, M. Hann a tenu «témoigner(sa) gratitude parce qu'il a été (son) ministre pendant 5 ans et il (lui) a permis de travailler dans de bonnes conditions».

Le ministre sortant a, de son côté, «félicité» le chef de l'Etat Macky Sall pour lui avoir permis de «travailler dans la réforme du système d'enseignement supérieur, de recherche et d'innovation et d'y obtenir des résultats reconnus au niveau national et international».

Le Professeur Niane a également «félicité le docteur Cheikh Oumar Hann, ministre de l'Enseignement supérieur pour la confiance que lui accorde le président de la République, mais aussi le féliciter parce qu'il est un acteur de l'Enseignement supérieur en sa qualité d'ancien directeur du COUD, mais aussi enseignant-chercheur. Je lui souhaite plein succès dans sa nouvelle fonction».

Nous vous recommandons

Actualité

Les Nominations du Conseil des ministres du 19 juin 2019

Rewmi

Actualité

Abdoul Mbaye écrit la DIC

Rewmi