Ministre des forages, des pistes, des moulins... : Mansour tel Karim sous Wade

Ministre des forages, des pistes, des moulins... : Mansour tel Karim sous Wade

Senegal7 Le 2019-04-14  Source

Dans son second mandat à la tête du Sénégal de 2007 à 2012, Abdoulaye Wade, n'avait d'yeux que pour son fils, Karim.Il était le tout-puissant ministre du ciel et de la terre du Sénégal, aspirant à marcher dans les pas de son président de père.

En 2019, son successeur qui entame son second et dernier mandat à la tête du Sénégal à défaut de son fils aîné, Amadou Sall a préféré son beau frère. Ainsi, à la surprise générale, le Président Sall lui a fait quitter le Ministère de l'Assainissement et de l'Hydraulique rurale et lui confie celui du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale entre autres. C'est ce genre de schéma que Wade avait tracé pour son fils, faisant de lui son principal dauphin. Ce qui montre à suffisance le népotisme africain. Macky Sall est-il dans cet trajectoiré

Ministre des forages, des pistes, des moulins et des démunis'

Le grand frère de Marième Faye Sall est désormais considéré comme un super ministre des agences, projets et programmes. Mansour Faye gère le Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc), le Programme de modernisation des axes et territoires frontaliers (Puma), les bourses de sécurité familiale, Promovilles, l'Agence nationale de la couverture maladie universelle qui a été retirée du ministère de la Santé, la Délégation générale de la protection sociale et à la solidarité nationale. Ce n'est pas tout, il y a également le Commissariat à la sécurité alimentaire, la direction de la promotion de l'Equité territoriale, de l'Evaluation des programmes du développement communautaire, de la promotion de l'Equité sociale.

Avec cette nomination, Mansour Faye à la main sur presque toute la politique sociale du Président, Macky Sall, avec des fonds estimés à des centaines de milliards de nos francs.

Dauphinat?

Avec la mise en place du nouveau Gouvernement, le Président Sall a fait de sorte que Mansour Faye a mis la main sur presque toute la politique sociale du pays, avec des fonds estimés à des centaines de milliards de F Cfa.

Le mettant au c'ur du système, Macky Sall rapproche davantage son beau frère des populations. Car, les agences mises sous son contrôle ont largement contribué à sa réélection dans le monde rural. Parce que ces agences, projets et programmes ont sensiblement réduit les inégalités entre la ville et les villages en désenclavant plusieurs localités du pays grâce aux pistes de production, l'accès à l'eau potable et aux soins. Ce n'est donc pas gratuit que tout cela se retrouve entre les mains du seul Mansour Faye.

Ce qui a fait croire à certains, que dans le cadre du dauphinat, Macky préfère son beau-frère à défaut de son fils aîné, Amadou Sall. Donc, Mansour Faye, comme potentiel candidat de l'Apr à la présidentielle de 2024. Son sobriquet de ministredes forages, des pistes et des démunis en dit long.

Nous vous recommandons

Actualité

Nouvel épisode de canicule attendu en France

Seneweb

Actualité

RDC : Interdiction de pratiques mystiques pour guérir Ebola

Senenews

Actualité

«Gagner pour le peuple»

Dakarmatin

Actualité

Spécial Tendance TABASKI 2019 : L'univers du textile à Sante Yallah Boutique.

Dakaractu

Actualité

CAN 2019 : les Lions, gagner pour Tanor.

Dakaractu

Actualité

Limousine incendiée : Macky Sall convoque les Belges !

Senenews